Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« mai 2008
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

14 05 2008

A l'ombre des jeunes filles en fleurs

41093190.JPG

14 04 2008

Le vrai "Crabe Tambour"

Voici une vidéo consacrée à Pierre "commandant Guillaume" et à son double cinématographique, le "crabe tambour".
L'homme met une distance entre sa vie et le personnage du film, tout en racontant un peu le fleuve, la traversée de l'Océan Indien sur un boutre improbable, l'Algérie, mais aussi ce qui échappe au film, son rôle de conseiller maritime des saoudiens, chargé de guider les tankers dans la traversée du golfe persique, face aux attaques de la République Islamique d'Iran.
Elle ne parle pas non plus du très chevaleresque chroniqueur qu'il fut sur Radio Courtoisie, défendant inlassablement la part de lumière de la colonisation.



... Voir la vidéo ...
Photo : Fond d'écran L'internaute

Le crabe philosophe est mort. En nous, reste le souvenir du guide patient, étrange et toujours un peu ivre qui conduit le médecin du bord dans les profondeurs de la quête du mythique « crabe tambour », ce combattant étrange des jungles de Cochinchine, soldat perdu d’Algérie, égaré dans les brunes du nord. (Le Crabe-Tambour  film de Pierre Schoendoerffer)

medium_crabe_tambour.jpg 

 ( image issue d’un bon site de critiques de films http://pserve.club.fr/crabe_tambour.html )

Jacques Dufilho, qui jouait ce rôle de marin étrange, disait aussi «Dès mon plus jeune âge, j'ai été à la recherche d'un ordre. On a dit cent fois qu'il y avait du monastique en moi : à coup sûr, ce qui m'attire dans la vie religieuse, c'est la règle. J'y vois la rencontre miraculeuse d'une discipline spirituelle et d'une maîtrise de sa vie matérielle. Très tôt, c'est dans la vie paysanne que j'ai cru trouver l'accès à cette vérité.»

Jacques Dufilho, janséniste avec malice dans Le Figaro du 30 août. Les Sirènes du bateau loup : Mémoires  de Jacques Dufilho (15 avril 2003)

 

20 03 2008

Les souffrances oubliées des victimes de la culture de mort

Le blog du chroniqueur judiciare du monde affirme qu'on parlera peut être de Chantal Sébire comme on parle de Marie Claire à propos de l'avortement. "Ces moments là, où une société s’apprête à briser un tabou, sont fascinants. On mesure combien ils ont été préparés par d’autres événements qui ont fait leur chemin en nous, le plus souvent à notre insu."

Ce qui me gêne c'est qu'on parle bien moins de tous ceux dont les souffrances ne seront pas médiatisées et qui seront euthanasiées parce qu'ils gênent ou qu'ils coûtent trop cher.
C'est bien cette optique libérale que défend Jacques Attali quand il dit que l'euthanasie est une solution pour les sociétés industrielles et que le suicide est un droit induviduel.

Quand à Marie Claire écoutons ce qu'elle aurait dit a un jeune venu assister à une conférence à laquelle elle participait
- "Pendant ces trente ans, on parlait de Marie-Claire, mais personne ne s'est demandé ce qu'elle est devenue Marie-Claire !"
- "C'était l'enfer pour survivre"
- "Si j'avais de l'argent, je créérais une fondation pour aider les femmes qui ont subi un avortement."
- "Moi, mon avortement, j'y pense tous les jours. Aujourd'hui j'aurais un fils de 30 ans. Et pourtant c'est le fruit d'un viol."

Commentaire posté sur ce blog, on verra s'il va passer la censure du modérateur.
Associations pour le développement des soins palliatifs : Jalmav, sosfindevie.org
Autres témoignages sur les souffrances cachées des victimes de la légalisation de l'avortement et aides disponibles

Administration