Réagissant à l'assassinat d'Anne Lorraine il propose l'enfermement de longue durée des criminels sexuels Il ne dit rien de ceux qui s'enrichissent en leur vendant des "pousse-au-crime" Ceux ci portent une lourde responsabilité dans ce qui s'est passé sur la ligne D du RER, en effet : Renfermé, sans ami, isolé, vivant chez ses parents, très âgés, [ le meurtrier ] a avoué avoir « visionné un film pornographique avant de monter dans le RER et de céder à (sa) pulsion ». (source)