Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« avril 2010 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

19 04 2010

Un pauvre député libéral se fait casser son bureau

"Le débat d'idées je veux bien, mais le débat physique c'est autre chose"
Phrase merveilleuse dans la bouche de Richard Mallié.
Phrase merveilleuse pour celui qui a fait sauter le verrou du repos du dimanche.
Phrase merveilleuse pour un député ultra libéral qui a utilisé tous les avantages du système représentatif pour faire passer une loi contraire à la volonté des français, aux besoins psychologiques de l'homme et aux dix commandements.

La CGT a eu tout à fait raison de faire du barouf dans la permanence du député social-traitre Mallié ... quoi qu'il en soit par ailleurs de l'intérêt de sa proposition de loi actuelle.


La CGT met à sac le cabinet parlementaire de Richard Mallié
envoyé par Richard-MALLIE. - L'info video en direct.

11 04 2010

Hommage à Lech Kaczynski, pour le Droit et la Justice

Le président polonais et quatre vingt seize personnes de sa suite sont morts en se rendant à Katyn. Ils allaient faire mémoire du massacre d'une autre élite polonaise, celle des officiers tués par les communistes soviétiques pour que la Pologne n'ait plus la force de se relever. Au même moment les nazis tuaient les universitaires et fermaient les écoles.

Figure haute en couleurs il dirigeait un parti au nom formidable : Droit et Justice, le contraire de l'idéologie dominante. Pour cela déjà il mérite nos pensées. Le parti polonais Droit et Justice, nous montre un nouvel axe structurant de la vie politique, la solidarité des souverainetés personnelles contre l'individualisme étatisé défendu par les libéraux et les post comunistes. . Le plus social et le plus catholique possible en même temps. Cette intuition fondamentale des chrétiens sociaux est dominante dans les partis chrétiens d'Europe de l'est, contre le libéralisme gestionnaire des post communistes.

Mémoire des notes d'unvoyageauliban sur le sujet.

Pour Yahoo ( retransmis par Bafweb ) , « La personnalité des rivaux a aussi joué un rôle, entre le modéré Tusk, qui se voulait unificateur, et le plus agressif Kaczynski, défenseur de la protection sociale, mais aussi héraut des valeurs catholiques, pourfendeur des droits des homosexuels et de l'avortement »
medium_confessions_a_gdansk.jpg
L’imaginaire idéologique s’étonne de voir unies la défense de la protection sociale et la foi catholique, alos que c’est un des axes fondamentaux de l’histoire européenne. Jean Sévilla consacre un chapitre très bien fait à cette question dans « Historiquement correct » La plupart des lois sociales ont été inventées par des chrétiens sociaux, et certainement pas par les communistes La victoire des frêres Kaczynski s’enracine dans l’expérience de Solidarnosc. Le cardinal Lustiger explique que celle ci a réussi en unissant ouvriers et intellectuels autour d’une protestation morale qui met à jour l’impensé du communisme, l’existence d’une nature humaine, d’un corps à nourrir, mais aussi d’une âme en quête de liberté intérieure. Lustiger disait « Mais très vite, quelque chose de neuf apparut venant de Pologne. D’abord, le démenti éclatant donné à l’idéologie marxiste : les ouvriers exigeaient du régime communiste le respect de la justice et de la démocratie. Ensuite, le surgissement d’un mouvement populaire original où se retrouvaient intellectuels et syndicalistes ouvriers. Enfin, la foi catholique du peuple polonais et sa fidélité à son histoire donnaient à ce mouvement sa force irrépressible ». Des informations sur ces élections sur le Salon Beige

11 04 2010

Défaite de "Droit et Justice" en Pologne?

C'est ce que disent les journaux français. La réalité de la vie politique polonaise n'est pourtant pas "libérale" au sens des journalistes français. Les partis de gauche laïque restent très faibles. 13% pour les ex-communistes et associés et 9% pour le parti paysan. Les partis issus en grande partie de Solidarité et attachés aux valeurs familiales catholiques ont 75% des voix, 40% pour "Plateforme Civique" et 32% pour "Droit et Justice".



Le débat entre ces deux formations se situe sur la question, du rapport à l'Union Européenne, à la souveraineté et au nationalisme d'une part, et d'autre part sur la question sociale.
L'alliance de "Droit et Justice" et de la "Ligue des Familles" ou de "Autodéfense" plutôt qu'avec les partisans de la libre entreprise de "Plateforme Civique" avait une certaine logique, celle d'un christianisme social soucieux de la défense des pauvres contre les exces de l'égoïsme libéral par l'intermédiaire des lois.

La défaite des alliés de "Droit et Justice" avec seulement 3% montre que leur comportement instable et leur culture d'opposition systématique ont été sanctionnées.



Par contre "Droit et Justice" a su s'enraciner et créer une force incontournable et attachée aux valeurs catholiques dans une vie politique polonaise particulièrement instable.

On peut cependant s'inquièter de la volonté de la Plateforme Civique d'adhérer à la très dangereuse Charte des Droits Fondamentaux de l'Union européene réintroduite dans le "traité simplifié".

Administration