Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« juin 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

29 06 2009

Les lecteurs de Marianne accusent Morano de vouloir détruire la famille.

Cette semaine l’article de Sylvain Lapoix sur la proposition de Nadine Morano de réduire les deux ans de cotisation «offerts» par enfant aux mères de famille, au nom de l'égalité homme-femme a suscité plus de 120 réactions de la part des lecteurs de Marianne.
Une femme témoigne : J'ai élevé trois enfants et donc, la seule perspective "d'avantage" que j'avais pour toute ma carrière, c'était d'avoir une année supplémentaire de cotisation par enfant pour la retraite! eh ben non! même ça, c'est trop! ». ...
De son côté Claribelle s’interroge : « Nadine Morano est ministre de la famille: est-ce pour la protéger ou pour mieux la détruire ? : Remise en cause des allocations familiales, du congé parental, de la carte de familles nombreuses, des « avantages » retraite aux mères (qui souvent ont dû réduire -temps partiel- ou arrêter leur activité pour gérer la garde des enfants et dont la retraite sera donc forcément moindre), etc. ...
La femme est aussi capable de faire comme les hommes ... Donnez les moyens de le faire, mais laissez lui le choix de faire des enfants et de les assumer pleinement si elle en a envie ( et la possibilité matérielle ) ne l'obligez pas à se culpabiliser chaque fois qu'elle fera un choix personnel pour une bonne cause HUMAINE . C'est respecter l'être humain pas le traiter en esclave Madame Morano !!!! ...
Pour une autre "Morano. Elle obéit aux ordres. Elle est parfaite dans son rôle de godillot du pouvoir capitaliste!! Pourtant, lorsque la réforme des retraites de 2003 avait spoliée les mères de familles fonctionnaires. Il était EVIDENT que les prochaines victimes seraient les mères de famille du privé".

29 06 2009

Le gouvernement pique dans la caisse des handicapés

Sarkozy s’était vanté de mieux aider les handicapés que Ségolène Royal, le gouvernement avait annoncé la création de 2 700 postes d'auxiliaires de vie scolaire. En mars 2008, il avait annoncé une revalorisation de 5% de l'allocation adultes handicapés pour les 800 000 bénéficiaires, soit un effort financier pour l'Etat de 300 millions d'euros.

Mais dans le même temps, quatre informations indiquaient que le gouvernement cherchait à faire des économies :
- 17 millions d'euros en moins pour le Fonds d'insertion des personnes handicapées de la fonction publique.
- 50 millions d'euros en moins à l'Agefiph, fonds d'aide pour l'insertion professionnelle des handicapés.
- plafonnement des aides aux Esat qui préfigure une diminution des crédits (structures qui aménagent le rythme et les conditions de travail de salariés handicapés)
- refus du ministère de la Justice de payer l'amende de 7,6 millions d'euros au fonds l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), pour ne pas avoir embauché suffisamment d'handicapés.

Officiellement, le nombre d'élèves handicapés scolarisés est passé de 89 000 à 170 000 entre 2002 et 2009. «De l’esbroufe», pour la [mère d'un enfant handicapé]. «Il suffit qu’un enfant soit scolarisé une heure par semaine pour qu’il rentre dans les statistiques.
Le gouvernement a augmenté le nombre d'auxiliaires de vie scolaire, mais selon Mediapart, les contrats de l'éducation nationale demeurent très précaires, généralement à temps partiel, payés 600 euros et d’une durée maximale de six ans. En 2006, le gouvernement choisit de recruter mais sous un nouveau statut, encore plus précaire, celui des EVS. Tous statuts confondus (AVS et EVS), ils seraient aujourd’hui environ 22.000 équivalents temps plein.
Source

27 06 2009

La démocratie c'est le droit d'être subventionné pour pisser sur scène

Une conférence explosion contre l'art contemporain et la culture cultureuse subventionnée par le ministère.



Un animateur culturel en béton moulé de paille du Larzac, Franck Lepage explique comment en il est devenu cultivateur après être devenu athée de la culture.
Il ne croyait plus qu'on pouvait jeter du fumier culturel sur les pauvres pour les faire grandir.
Le texte qui tue de cette conférence découverte via Cultural Gang Bang. (viol collectif culturel)

10 06 2009

Course au viol des promesses électorales.

Brice Hortefeux remporte une victoire incontestablement historique. Son séjour au parlement européen durera certainement moins longtemps que les 55 heures d’un des mariages de Britney Spears. Il avait pourtant signé, juré craché que candidat UMP il faisait campagne pour sièger.
Benoît Hamon doit être très déçu. Malgré sa promesse de démission en cas d’échec, il va se laisser faire une douce violence et rester porte parole du parti (tout en retournant travailler dans le privé, dans un institut de sondages)
Declan Ganley respecte pour sa part sa promesse en quittant la politique après sa défaite, et abandonne le terrain aux européistes.

08 06 2009

La seule victoire électorale de Philippe de Villiers, l'enracinement local

Il dépasse l'UMP en Vendée, et conserve donc une relative indépendance.

Quelles leçons en tirer ?
Il a commencé par une action locale, réelle et culturelle. Le second étage est passé par l'intégration dans un des partis existants et l'utilisation de son infrastructure et de ses financements, mais en passant par un enracinement local.
Les postes politiques locaux lui ont aussi permis de soutenir ou de créer des instituts supérieurs d'éducation ... libres.

La disponibilité de médias amis, capables de faire connaître et de lutter contre la propagande ambiante est une de ses forces en Vendée, et une de ses faiblesses au niveau national.

08 06 2009

Défaite électorale de Nicolas Sarkozy

Il a gaagné, il a gaagné, a gaagné.
Avec 27,8% des voix.
Et très peu de réserves de voix et une forte abstention, dans les régions de l'est de la France où il avait été cherché une grande partie de ceux qui l'ont élu.
Il a menti à la droite en promettant de lutter contre l'esprit soixante-huitard et la repentance. La campagne des européennes a repris cette vieille ficelle avec la promesse de refus de la Turquie, en pleines négociations avec la Turqiue et le coup de l'insécurité dans les écoles et des portiques anti armes. C'est inappliquable, mais cela donne une impression favorable.

Pour ne pas perdre encore plus de ses soutiens nécessaires il ne lui reste plus qu'une solution, faire une politique de droite.

03 06 2009

Union Européenne cheval de Troie de l'ultra libéralisme.

Derrière la campagne électorale, l'Union européenne continue à faire avancer les pratiques ultra libérales.

Une étude de l'observatoire de l'Europe montre que l'application de la règle du moins disant social a maintenant un autre visage, les routes de France sont parcourues par des camionneurs bulgares et on prépare l'application en droit français de la directive « Mac Creevy ».
La technique bruxelloise du contournement est devenue un grand classique. Les directives – lois européennes sont refusées par le parlement européen, un référendum refuse la constitution, pas de souci, ses dispositions essentielles sont recyclées dans un autre texte.
Philippe de Villiers, qui se présente sous l'étiquette libertas dénonce le retour subreptice du plombier polonais et de la directive Bolkestein.
En contradiction avec les lois sociales des différents pays, la cour européenne applique déjà le principe du pays d'origine : En 2007, le principe de « libre prestation du service lui a permis de faire accepter que 35 travailleurs du bâtiment, construisant une école en Suède soient payés au salaire Letton, soit 40% en dessous de la convention collective Suédoise.
Il a suffi de changer un mot, le principe du pays d'origine est camouflé sous l'expression « libre prestation de service ». L'UMP, le Modem et les verts ont voté dans ce sens au parlement européen.
La directive qui va être mise en application réduit pratiquement à rien les délais et les limitations de l'application de ce principe.
Le ligotage législatif qui se met en place passe aussi par le règlement Frattini : les entreprises sont libres de choisir le type de contrat de travail et de services qui leur convient dans la loi du pays où elles se sont installées, et pourquoi pas le Bangladesh si elles le veulent.
Il s'agit en fait d'une mise en application des négociations mondiales de l'Organisation Mondiale du Commerce, déjà conclues et que nos élites n'ont pas l'intention de les remettre en cause.
En 1791, la révolution avait supprimé toute forme de réglementation du travail avec la Loi le Chapelier, et provoqué la misère des ouvriers. Les Conventions Collectives, pensées par les chrétiens sociaux, prévoyaient un salaire minimum sur un territoire donné, le libéralisme financier mondial et européen est en train de les détruire. que la crise est en train de montrer les dérives de cette libéralisation.

Administration