Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« avril 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

05 04 2008

Un musicien tchèque et catholique

Jan Dismas Zelenka était actif dans la première moitié du 18e siècle.
Il met en musique les églises baroques de son temps; même architecture à la fois ondulante et symétrique, mêmes structures emboîtées et mêmes ornements multiples.


Cliquez sur l'image pour aller à la musique

Plus de Vidéos musicales sur des musiques de Zelenka sur Youtube. Photo. Site Landeskunde.

01 04 2008

Batailles liturgiques

Il y à plusieurs manières de chanter le Seigneur.



Les chants de la communauté de l'Emmanuel sont en français, mais ils retrouvent l'esprit des Laudes italiennes et des proses du haut moyen age : des chants basés sur une parole adressée à Dieu, dans le cadre d'une mélodie que tout le monde peut chanter. Leurs assemblées de prières rejoignent la tradition des rassemblements des confréries, avec des prières plus simples et plus directes que la messe, pour des réunions de laïcs.



Le "Laudario da Cortona" chanté il y a longtemps par l'ensemble Organum de Marcel Perès unit des polyphonies complexes aux chants que les fidèles pouvaient apprendre et reprendre, comme les chorals de Luther par la suite.

Les chants des communautés nouvelles et certaines liturgies anciennes mettent la parole augmentée par la musique au coeur de leur expérience de prière. C'est une rupture avec la musique liturgique de l'après Vatican II.
Cette note de mon ancien site présentait cette musique si particulière qui se caractérise par des métaphores tellement vagues qu'elles perdent leur saveur chrétienne et par une musique facile et séduisante au point d'effacer l'expression de la prière humaine.

Beaucoup de souvenirs : les énergies nouvelles au soufle de l’esprit, la culpabilisation des « riches », et les appels à une révolte orientée bien a gauche et le plus terrible "La terre chante les couleurs, les couleurs. Que Dieu a mises dans nos mains, dans nos mains. Crayon bleu, crayon bleu, Dieu dessine le ciel, Crayon noir, crayon noir, Dieu dessine la nuit."
medium_akepsimas.jpg
La musique est agréable doucereuse, séduisante, elle cherche a créer une ambiance « spirituelle » et ne réussit qu’à distraire de la prière. Ce guide étonnant des chants de messe de ma jeunesse dit très justement qu’on ne s’y adresse pas à Dieu ; il critique aussi les substitutions de chants a l’ordinaire de la messe, et des auteurs souvent nettement hérétiques L’image vient d’un site de « musique ringarde » L’idée de cette note d’un site de défense de la liturgie

Administration