Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« février 2012
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829

10 02 2012

"Quomodo sedet sola civitas plena populo" Lamentations de Jean Gilles pour le Mercredi Saint



Le souffle prophétique de Jérémie ... toujours aussi actuel. La cité est vide, personne ne la plaint, il n'est plus ni loi ni roi et ses enfants gémissent en mendiant leur pain spirituel et matériel.

La musique de Jean Gilles portée par Jean Paul Fouchécourt, Hervé Niquet etc.

30 01 2012

Ensemble Séraphica, exploration poétique et musicale des liturgies anciennes

Jean Etienne et Marie Langianni, Catherine Granziani et Michel Paoli explorent les liens entre les différentes formes de lituriges anciennes et l'expérience musicale traditionnelle corse.

Voici leur site,

un peu d'écoute


et un peu d'explications.


Jean Etienne Langianni a composé une messe pour la Saint Jean Evangéliste en apposant une polyphonie suivant les méthodes anciennes sur des mélodies grégoriennes, c'est chez l'excellent éditeur Psalmus.

20 06 2011

Musique liturgique médiévale Session de chant de l'ensemble Organum Vieux Romain Dufay et chant sur le livre



Site de l'Ensemble Organum.

27 09 2010

Complainte du cochon qu'on égorge


Source

25 09 2010

Rock star classique et même baroque

Les anglais n'ont pas nos prévenances. Sting interprête Dowland et joue du Luth, sans playback.

05 09 2010

Le faux-bourdon chasse le vrai

12 05 2010

Messe en musique ancienne à la cathédrale d'Auxerre pour l'ascension

Demain jeudi, dans la cathédrale d’Auxerre la messe solennelle de l’ascension sera chantée avec l’aide des musiciens de l’ensemble Vox Cantoris dans le cadre du festival agapè. Ces musiciens cherchent à retrouver les anciennes manières de chanter de la liturgie catholique.
Il est rare qu’ils puissent le faire dans le cadre d’une messe.

03 05 2010

De l'influence des prénoms



Les prénoms de femmes des poésies baroques ne sont pas sans signification. Assez souvent le prénom de Sylvie désigne une personne inconstante ou "cruelle" qui ne répond pas ou plus aux sentiments de celui qui l'aime



C'est aussi une occasion d'écouter la voix de Cyril Auvity



08 04 2010

Paisible rencontre entre la Chine et Jean Sébastien Bach

Cela donne un grand moment de paix.



C'est la suite de notre exploration du baroque asiatique, nippon canonique ou planant.

04 02 2010

Polyphonie : Frescobaldi Missa sopra l'aria della Monica

Un beau souvenir de jeunesse musicale.



Frescobaldi était l'organiste de Saint Pierre de Rome de 1608 à 1643

23 01 2010

Baroque prométhéen de Mondonville

Pastorale héroïque, opéra baroque, arme du parti français dans la querelle des bouffons, ... Titon et l'Aurore est la grande réussite lyrique de Jean Joseph Cassanéa de Mondonville, contemporain de Rameau.
Cette vidéo en donne de beaux extraits



Prométhée, honteux de l'oisiveté des dieux donne naissance aux hommes ...
...
Quelle clarté brille à nos yeux !
Quelle main nous a faits !

18 01 2010

Baroque mondialisé N°2

Les nippons fous ont encore frappé.



Jean Sébastien bach remixé grave.

04 01 2010

A quoi pouvait bien servir l'alternatim ?

Cette pratique musicale bien oubliée qui consiste à faire jouer par l'orgue le développement de la mélodie grégorienne d'une partie des chants de la messe.



Temps perdu, rêverie, distraction ?
Bien au contraire, l'envol abstrait de la musique permet de laisser à l'esprit le temps de s'imprégner des paroles qui ont été dites.
" Nous avons oublié aujourd’hui cette pratique du jeu alterné : aux XVIIe-XVIIIe siècles, l’organiste n’accompagnait pas le chant. Il improvisait ou interprétait de courts versets à la place des chanteurs. L’alternance entre le chœur et la tribune, l’alternance des langages musicaux, la répartition spatiale de l’action musicale, tout cela conférait à l’orgue une mission de grande importance : il chante, il est un chœur à lui tout seul, il utilise un langage et des sonorités qui lui sont propres, différents de ceux du monde. Il ouvre un espace lyrique dans l’espace architectural. Nous entrons ici dans une expérience sensible de la prière liturgique, expérience du souffle –surtout à une époque où les orgues étaient alimentés par des soufflets actionnés par des bras, ce qui donnait un débit de vent irrégulier plus proche du souffle humain – expérience de la lumière, de l’espace, de la splendeur, de l’exultation et du désir, de l’attente et de la plénitude. " Via

09 12 2009

Douceur matinale



Guillaume de Machault.

23 11 2009

Musique à la cour de Charles Quint, par Jordi Savall

Par le grand Jordi Savall, et la musique prend tout de suite du relief et du dynamisme.



Une chaîne de vidéos de Oedipus Coloneus.


Images site du lion comtois à l'aigle de Charles Quint.

Administration