Je viens de voir l'interview de JFP à propos du Hellfest. Il se fait bouffer tout cru. Non seulement il est à trois contre un, mais en plus il n'est pas du tout assez précis et offensif.



Son contradicteur est présenté comme catholique; c'est un contributeur actif de "témoins" 'une revue oecuméniste et relativiste, interchrétienne, mais pas catholique en tant que telle.

Il est dit scientifique et affirme que le "métal" n'a pas de conséquences,

or il était possible de répondre qu'il ya plusieurs affaires de prêtres assassinés pas des personnes qui écoutaient des musiques satanistes et les profanations de cimetières et d'Eglises à caractère ouvertement sataniste se multiplient, on se souviendra du groupe "True Armorik Black Metal" acharné à incendier et détruire des croix et des eglises bretonnes.

La violence des mots ne conduit pas toujours à la violence des gestes, mais elle y prépare. Il est difficile de critiquer la "radio des mille collines" ou le "Stürmer" et d'avoir des lois limitant les incitations à la haine, et de les appliquer de manière discriminatoire.