Un étudiant américain en économie voulait retrouver sur ce logiciel de présentation d’images satellitales les lieux très officiels et contrôlés qu’il avait visités en Corée du Nord. Il en a fait une carte personnalisée que de nombreux autres internautes ont complétée. On y trouve maintenant les monuments officiels, les résidences du cher leader, 22 goulags et les bases militaires et nucléaires.
Rappellons toutefois que si Google est indiscret avec les Etats de l’Axe du mal, par contre, les images des bases aériennes secrètes des Etats-Unis sont modifiées pour effacer les détails les plus confidentiels.