Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« avril 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

18 04 2008

A la radio sur le bilan des IUFM

Une intervention dans le libre journal de l'éducation d'aujourd'hui sur Radio Courtoisie à propos du bilan désastreux des IUFM voir note et dossier sur le sujet sur ce site.
L'émission présente aussi une alternative, l'Institut libre de formation des maîtres

17 04 2008

Ils ne veulent pas se compromettre

Fascinant moment de télévision. Un jeune acteur connu pour des seconds rôles de personnages provoquants choisit de faire un film sur Spaggiari
Il passe chez l'hyper politiquement correct Fogiel.
Les camps, la gerbe, "des idées de merde" ou que j'estime dangereuses, le dégoût, le pathétique, "j'exècre ce que vous pensez, ça me dégoûte", les ricanements, tout est fait pour marquer une distance avec la bête immonde. Les acteurs en rajouttent dans la distance avec les engagements OAS de Spaggiari.
Cela me rappelle un récit du "Cheval Rouge" de Eugenio Corti. Il raconte comment la pièce "le procès de Staline" d'un écrivain catholique italien est sabotée par le metteur en scène lui même dans les années soixante.
"Ce qui lui importe c'est de ne pas se mettre à dos, dans le futur, toute la presse progressiste"


Final formidable :
"quand vous torturiez des arabes"
Réponse de l'ami de Spaggiari, médecin et OAS, "Des arabes, j'en ai soigné beaucoup, alors, parlez de ce que vous connaissez et n'inventez rien"

17 04 2008

Je n'ai pas le sommeil politique

Matelsom persiste et signe : Le boycott continue
Je n'ai pas le sommeil citoyen, je n'ai pas le sommeil progressiste. Mon matelas n'est pas moderniste ou réactionnaire, il est surtout privé et intime.
Il n'est même pas sociologique.
Cette publicité me choque parce qu'elle manque d'imagination. "tous les types de couple dorment sur un matelas" (sauf peut être les fakirs !) Quelle idée originale !
Cette publicité me gêne parce qu'elle participe à la volonté systématique de promouvoir un comportement "normal" et sexuellement correct sans respecter ou garder les limites de l'intime et du personnel.
Il est curieux que vous ne soyez pas capables d'accepter qu'une publicité déplacée et maladroite puisse donner envie a de nombreuses personnes de ne pas acheter de matelas chez vous et que nous le fassions savoir.
La prochaine fois, il faudra changer de publicitaire.

16 04 2008

Faut il protester contre des affiches offensantes ?

L'exposition des comportements sexuels inhabituels est un moyen de conditionner les esprits au nouveau désordre amoureux contemporain. L'univers hyper sexualisé du "Meilleur des Mondes" progresse par les moyens de ces affichages payés par les clients et les contribuables.
Certains protestent contre cette normalisation insidieuse des comportements

Matelsom fait la promotion de l'homosexualité dans les couloirs du métro : protestation du site e-deo Deux hommes sur un matelas jambe contre jambe et main sur la cuisse. La société Matelsom fait sa publicité dans le métro en cherchant à coller à la société ouverte et tolérante "d'aujourd'hui". Le courage de cette société est limité à l'espace parisien car son site internet oublie opportunément le seul visuel homosexuel de sa campagne de publicité.
Le site e-deo.net a pris contact avec cette société en lui faisant remarquer qu'une publicité ciblée sur une très faible minorité risquait de choquer la majorité silencieuse. e-deo appelle a envoyer une protestation ferme et courtoise au distributeurs de matelas Matelsom et a ses fournisseurs : Simmons, Dunlopillo, Treca, Epeda, Merinos, Pirelli, Tempur. [ adresses mail des entreprises concernées : marketing@matelsom.com, direction@matelsom.com, info@simmons.fr, service.client@dunlopillo.fr, chrystelle@treca.fr ] Cette note suscite de nombreux commentaires :
Pour certains : E-déo, est un site malodorant, qui suinte la connerie, "va falloir en passer du rexona (c) sur ce site".
Matelsom répond aux mails envoyés que travailler sur ces affiches montre une ouverture d’esprit. "Les homosexuels ont autant le droit d’exister et d’être représenté que n’importe qui. Dommage que vous ne l’acceptiez pas".
Un père de famille signale au contraire qu'un tel affichage s'oppose à sa liberté d'aborder lui même avec ses enfants les questions touchant au domaine sensible de la sexualité. Ce sujet d'ordre privé méritant plus de délicatesse qu'un affichage grand format et une présentation prématurée.

La nouvelle se propage dans les médias amis.

La question se pose aussi en Suisse ou une association politique de gauche réactionnaire critique les nouveaux visuels de lutte contre le sida à l'aide de préservatifs : copulations, enculages et zoophilie en pleine rue.
Elle diffuse des images d'autocollants à faire soi même et à placer sur les affiches (en prévenant que c'est illégal et qu'il faut respecter les logos des commanditaires de l'affiche) C'est aussi un moyen de faire connaître ce groupe politique proche d'Alain Soral

N'oublions pas que le préservatif c'est mieux que rien, mais bien moins bien que l'abstinence ou la fidélité. Dossier.

01 04 2008

Vers la fin de la liberté de publication en ligne

Un journaliste de France Info se réjouit de la lourde condamnation d'un blog pour avoir laissé passer un lien vers un article relayant une rumeur sur les amours d'un acteur peu connu.
Voici ma réaction "Il me semble tout à fait indécent de se réjouir pour une amende qui dépasse de très loin les revenus du site en question. Que diriez vous si vos journaux étaient traités de la sorte? C'est le début de la fin de votre liberté aussi.
Sur internet comme ailleurs les ragots n'intéressent que ceux qui le veulent bien et les bons acteurs restent appréciés pour leurs talents, sans être atteints par les rumeurs qui les concernent.
Les chroniqueurs en ligne et les journaux devraient découvrir qu'ils sont complémentaires plus que concurrents.

Administration