Un modèle d'article insinuant et mal fichu du quotidien de référence.

Wikipédia serait condamné par l'Institut National de la Recherche Pédagogique, temple du pédagogisme officiel.
[ a recensé vingt-deux motifs de se méfier de Wikipédia, parmi lesquels : "Les contributeurs sont au mieux des amateurs, au pire des perturbateurs." "Les sources sont rarement indiquées, le contenu n'est pas vérifiable." ] L'article continue en parlant d'études en faveur de l'exactitude de Wikipédia avant de conclure "La bataille continue pourtant de faire rage" entre deux camps

Pas de lien, pas de source, pas de date de création de la page de l'INRP. Elle date de mars 2006, elle reprend des critiques sans forcément y adhérer et fait partie d'un dossier plus vaste.
"Le Monde" utilise une citation tronquée au point d'être fausse pour un article qui met dos a dos des accusations réciproques sans nourrir le moins du monde la réflexion.

Wikipédia n'est pas une encyclopédie, c'est un portail. Il donne accès a des connaissances.
C'est un site qui transporte vers le lecteur les connaissances courantes sur un sujet. Il le fait de manière précise et utilse pour les faits et les dates et finit par donner une première approche globale sur un grand nombre de sujets.
Impossible de lui demander ce qu'il ne peut pas lui donner, une qualité parfaite sur tous les sujets.
Le Conservateur remarque très justement que le Wikipédia est traversé de conflits et favorise le politiquement correct. C'est vrai, mais ce site a au moins le mérite de souvent donner accès à plusieurs opinions différentes sur un sujet.
C'est un mérite immense au temps du silence sur l'essentiel.