C'est mauvaise foi contre mauvaise foi dans l'article que Luc Cédelle journaliste éducation du Monde consacre au destin de Napoléon, Louis XIV et les royaumes africains. Il répond sur la place de Napoléon dans les nouveaux programmes de cinquième, mais pas sur Louis XIV et encore moins Clovis, qui lui est totalement supprimé de ces programmes.


Dessin Nicole Claveloux. Louise XIV

Placer L'absolutisme et Louis XIV à la fin d'un programme revient effectivement à lui accorder peu de place dans l'enseignement de professeurs qui ont plus que du mal à finir leurs programmes.

Parler de "la droite" pour désigner les opposants aux nouveaux programmes de cinquième est par ailleurs abusif.
Le point commun des opposants est d'être attaché au récit national(iste) et de venir de la droite comme de la gauche.

Il est par ailleurs des hommes de droite qui se réjouissent que l'existence d'un esclavagisme musulman visant les noirs africains soit signalée par les nouveaux programmes