La volonté des gens serait d'avoir le droit de choisir. Mais quand ils sont bien soignés, même en cancérologie, ils ne demandent jamais l'euthanasie.
Cela veut dire qu'il faudrait tuer les gens parce qu'on ne prend pas la peine de bien soigner les gens et de bien les entourer. C'est bien ce que dit Attali en expliquant que c'est une liberté individuelle et un devoir économique pour les non-productifs et les inutiles

Dialogue hallucinant entre le tueur Closets, la foule et les beaux gosses qui le soutiennent. A noter les habiletés saroumanesques de Closets et le fait que le seul a défendre le Droit des hommes est hué par la foule (vidéo via FDS )



Un bel exemple de la pensée néo-nazie contemporaine.
Le Franc Maçon de Haut rang Pierre Simon nous rappelle très justement que "c’est la collectivité toute entière qui porte l’enfant en son sein. C’est elle qui décide s’il doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir" et que "les médecins, comme les autres scientifiques, doivent participer très concrètement au pouvoir " quand par une "idée philosophique qui est celle de la libre disposition de l’individu face à son destin, le franc-maçon ne subit pas le destin, le franc-maçon façonne le destin".
Le très maçonnique Caillavet applique cette idée de l'octroi par la société du droit de vivre ou de mourrir en déclarant que « permettre à un enfant handicapé de venir au monde est une faute parentale et peut être même le témoignage d'un égoïsme démesuré ». Le inutiles n'ont pas le droit de vivre dans le monde "démocratique" et libéral des humanistes généreux et francs maçons

N'oublions pas qu'il y a deux fois moins de centenaires aux Pays Bas et en Belgique que dans les pays comme la France ou la Grande Bretagne car ils sont euthanasiés avant la fin normale de leur vie
Que l'euthanasie est un commerce sordide en Suisse, rejetté pas les habitants des cantons et le parti socialiste, contre le libéralisme de l'UDC de Blocher.

Voici enfin le très bon dessin d'Herbe de Provence et sa note suivante sur l'avortement.