Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« avril 2011
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

01 04 2011

Le bon docteur Peschanski et ses fausses promesses de guérison

doxey pechy.JPG



Le Pr. Marc Peschanski, une fois de plus, fait parler de lui au moment précis du renouvellement des lois de bioéthique.
Ce n'est pas la première fois que ce trotskyste non repenti, nous fait le coup. Où sont les Parkinsoniens qu'il prétendait guérir à coup de greffes embryonnaires ? Où sont les pauvres patients atteints de la Maladie d'Huntington (mouvements incontrôlés) qu'il prétendait sauver ? Et les diabétiques dont il allait refaire le pancréas ? Et, en 2009, les grands brûlés qui allaient bénéficier de tissus cultivés en lignées à partir d'embryons

Où sont ces patients ? Que sont-ils devenus ? S'ils sont morts, au bout de combien de temps ? Nous voudrions bien savoir. Que de faux espoirs entretenus !
Marc Peschanski est chargé tant par l'INSERM, qu'Istem (Généthon, génopole d'Evry ), l'Association pour la lutte contre les Myopathies (Téléthon), ainsi que par l'Europe de faire des recherches sur les embryons.
Pendant ce temps, la recherche sur les myopathies dont il est chargé, en est strictement au même point qu'il y a trente ans.

Source ACIM

10 02 2011

Les catholiques ne sont pas des citoyens

"certains de nos collègues présentent des amendements directement inspirés par leurs convictions religieuses".
Pour le grand cycliste Noël Mamère, c'est un argument suffisant pour que l'ensemble de la contestation politique de l'eugénisme actuel soit disqualifiée.
Pour eux, les catholiques ne servent qu'à payer des impôts, mais n'ont aucun droit de citoyenneté réel qui leur permettrait d'influencer les lois.

03 10 2010

Stars hollywoodiennes écolos hypocrites

À Hollywood-la-Verte, on gravit à peu près chaque jour un sommet de l’absurde.



Les studios recyclent les déchets, utilisent des pellicules « économes », emploient un peu moins de produits chimiques, regroupent certains tournages gourmands en carburant, etc. Et « Hollywood Goes Green ! », « Hollywood devient verte ! »

Quelques exemples, parmi ceux dont se moque Le Canard enchaîné (« Les profiteurs du bizness écolo »)… Outré par les navires pollueurs qui dégazent en pleine mer, Harrison Ford (par ailleurs possesseur de propriétés et de nombreux véhicules) les traque… à bord de son hélicoptère personnel. John Travolta clame urbi et orbi sa foi écologique, mais possède une flottille d’avions personnels. Arnold Schwarzenegger, le gouverneur de l’État de Californie, qui a amené son administration à prendre les devants sur la question du Protocole de Kyoto, ne se promène qu’en voiture de sport ou en jet privé. La star de l’interview télé, Oprah Winfrey, prône à l’antenne les vertus du mode de vie simple, et se déplace, elle aussi, dans son avion à elle. Tout comme l’un des plus « verts » parmi les acteurs hollywoodiens, Leonardo DiCaprio

23 01 2010

La république c'est le contraire de la démocratie

Jean Luc Mélenchon le dit ouvertement : "Moi je suis toujours partisan d'interdire les partis contre républicains".

N'oublions pas ce qu'est la république.
Pierre Simon (le contraire de Simon Pierre) décrivait très bien ses objectifs actuels :
La vie (est un) matériau, ... La révision du concept de vie par la contraception transformera la société dans son intégralité [...].
Ce n’est pas la mère seule, c’est la collectivité toute entière qui ... qui décide (si l'enfant) doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir ».

Cela se fait au nom du scientisme qui anime les républicains.
« La médecine doit façonner tous les jours un peu plus le visage et le destin des sociétés modernes. [...], les médecins, comme les autres scientifiques, doivent participer très concrètement au pouvoir »
( Pierre Simon, président de la Grande Loge de France et co-fondateur du Planning familial français, De la vie avant toute chose (Mazarine, 1979) p. 15).



Un moraliste antifasciste de pacotille me disait qu'on ne pouvait pas admettre dans une démocratie ceux qui en refusent le principe.
Au travail !

13 01 2010

Les ratés de la fraternité maçonnique.

La chaîne d'union et la sérénité des débats entre francs maçons n'est pas toujours parfaite.

Des membres de la Grande Loge Nationale de France ont mis en ligne un enregistrement du « Souverain Grand Comité » de cette organisation maçonnique. On peut entendre sur le site FMR comme franc maçonnerie régulière un grand maître insulter ses frères. Ils ont eu l'audace de lui reprocher ses dépenses, sa volonté de faire trop ouvertement de la politique et un cabinet digne d'un ministre et truffé de préfets et de conseiller ministériels ou de patrons.

21 10 2009

Les partisans du réchauffement climatique en plein conflit d’intérêt.

Même Gaston Lagaffe est enrôlé dans la cause de la lutte contre le réchauffement climatique par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement. Ce qui est sûr c’est que ses héritiers vont toucher de l’argent pour le recueil de gags de Franquin qui ont un rapport avec la nature.

Il s’agit d’un modeste exemple du fait que la « défense de l’environnement » est aussi une formidable manière de faire du commerce pour tous ceux qui sonnent les trompettes de l’alarmisme climatique et, comme Nicolas Sarkozy, parient sur une reprise économique fondée sur l’économie verte.
Le site « objectif liberté » résume un travail de l’institut Turgot sur ce sujet.
De vertueux défenseurs de la nature demandent une loi sur les émissions de gaz dits « à effets de serre ».
En cours de dépat dans les chambres législatives des Etats Unis, la Loi « Markey Waxman » prévoit que c’est le gouvernement qui délivrera aux entreprises le droit d’émettre du gaz carbonique. Elle prévoit aussi que les entreprises qui émettraient moins de gaz carbonique pourraient mettre en vente leurs droits à « polluer » sur des bourses d’échanges de produits « dérivés du carbone » comme celle de Chicago.

Il se trouve cependant que les vertueux défenseurs de la taxation du carbone sont aussi actionnaires de cette bourse ou d’entreprises « vertes » qui profiteront massivement de ce nouveau marché d’échanges de ce qu’ils appellent des « droits à polluer ».
Rajandra Pachauri est un scientifique, président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’étude du climat. Il est aussi actionnaire de la bourse au carbone de Chicago.
Le fonds d’investissement d’Al Gore a des parts dans des sociétés de trading de carbone et dans la bourse de Chicago. Il a été co-fondé par Henry Paulson, ancien président de Goldman Sachs et grand manitou économique d’Obama.
Al Gore nie être en plein conflit d’intérêt. Il a prétendu déposer chaque penny qu’il a gagné dans une association sans but lucratif « l’Alliance for Climate Protection ».
Ce qui revient à investir ses gains dans un lobby qui milite pour des lois de protection du climat dont son fonds d’investissement va profiter.

Al Gore a aussi beaucoup profité de son film de propagande réchauffiste en assumant le fait de surestimer les faits qui vont dans le sens d’un danger climatique.

Cela s’inscrit dans la ligne de son engagement en faveur d’ un plan Marshall qui se chargerait à l'échelle mondiale d'une redistribution globale des moyens industriels et d'un contrôle drastique des naissances » Et de l’ "instauration d'une gouvernance écologique mondiale, teintée d'une spiritualité globale"

Ces conflits d’intérêts ont pu se transformer en corruption directe dans le cas de Maurice Strong, inspirateur de l’ONU pour le giec, tombé dans l’affaire pétrole contre nourriture ou dans l’affaire Molten, entreprise soutenue par Al Gore pour que ses actionnaires puissent vendre leurs actions avant une inéviable faillite.

Comme AL Gore, nos Nicolas Hulot et Arthus Bertrand se déplacent en hélicoptère et en avion pour défendre la réduction des pollutions et le très médiatique polytechnicien Jean Marc Jancovici du site manicore vend du conseil en réduction des émissions de carbone.

30 09 2009

Quand la pénurie de femmes devient un sujet politique en Inde.

Les politiciens en campagne électorale dans l’Etat indien de l’Haryana ont été accueillis par des manifestants qui disaient « donnez nous des épouses pour avoir nos votes ».

Le caractère massif des avortements féminins fait qu’il y a actuellement 861 femmes pour mille hommes. Les hommes de cet état très pauvre sont obligés d’acheter les femmes ou de les importer des régions voisines.

Les hommes politiques affirment ne pas pouvoir agir et faire des lois qui iraient contre les pratiques sociales qui détruisent les femmes.

21 09 2009

Jean Sarkozy, humanisme franc maçon et racisme font bon ménage.

"Brice est tout le contraire d'un raciste, c'est un humaniste"
C'est la contrevérité historique du jour proférée par le rejeton technophobe de notre illustre président.

Pourtant les icônes de la bien pensance républicaine portent un lourd héritage raciste.

Via

Voltaire était raciste et reprochait aux chrétiens de s'appuyer sur la Bible pour défendre l'unité du genre humain sans s'incliner devant la science raciste de son temps.

Victor Hugo englobait dans le même mépris les bretons, incultes et brodés, mais dotés du sens du rytme et les africains.

Et puisqu'ils sont sauvages il faut les civiliser en les colonisant. Oeuvre salutaire qu'approuvent Victor Schoelcher, anti esclavagiste pas du tout intéressé et la Ligue des droits de l'homme dans son Congrès de Vichy en 1931 :
"Le Congrès, se plaçant pour apprécier la colonisation au point de vue de la morale, de la fraternité humaine et des Droits de l'Homme; la colonisation peut se justifier si elle se donne pour but l'élévation intellectuelle et morale, le développement économique et l'émancipation d'un peuple, et pour moyens d'action, l'organisation de l'enseignement, la multiplication des oeuvres d'hygiène, Demande, qu'à la colonisation impérialiste soit substituée une colonisation démocratique, qui se donne invariablement pour but de répandre ce qu'il y a de meilleur dans notre effort scientifique, dans notre idéal rationaliste et démocratique ..."

Et si ces pauvres nègres sont trop nombreux, il faut les éliminer par l'avortement et la contraception. L'ancêtre de notre Planning Familial actuel, fondé par Margaret SSanger s'inquiétait en 1939 de ce que "La masse des nègres, particulièrement dans le Sud, continue désastreusement de se reproduire sans frein" et proposait que des pasteurs noirs aillent les inciter à la limitation des naissances.

Mais en plus ils n'ont rien appris et rien oublié
Les écologistes malthusiens du planning familial veulent toujours réduire le nombre des pauvres en les empêchant d'avoir des enfants.
Pierre Simon, franc maçon influent, propagandiste de la contraception et concepteur de la loi Veil affirmait que "Ce n’est pas la mère seule, c’est la collectivité toute entière qui porte l’enfant en son sein. C’est elle qui décide s’il doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir"

09 09 2009

La douleur du bébé médicament dans le film "ma vie pour la tienne"

La question des enfants fabriqués pour être désirés et arriver uniquement quand on en a besoin et pas avant finit par nous revenir à la figure.

La jeune fille leur reproche d'avoir été conçue dans le seul but de disposer d'un individu compatible génétiquement avec sa soeur rongée par le cancer, dans l'espoir qu'elle puisse prolonger la vie de celle-ci.
Lorsque cette fille de 11 ans les attaque en justice pour demander son émancipation, sa mère, une ancienne avocate reprend du service pour plaider sa cause et celle de son mari.

Le cinéaste Nick Cassavetes fait d'un best seller un sujet de film mélodramatique, mais l'enfant désiré, fabriqué et à terme médicament consommé est surtout une question politique. Le Monde n'a pas aimé, Rue 89 ne se mouille pas et Famille chrétienne trouve que cela manque de profondeur.

01 09 2009

Quand Yves Calvi sort un peu du politiquement correct environnemental

Il reçoit Sylvie Brunel, géographe et ex employée de l'industrie humanitaire qui dénonce le malthusianisme caché derrière l'écologisme.



Pour elle la solution de la malnutrition et des famines dans le monde ne se trouve pas dans le massacre des pauvres et l'eugénisme malthusien, mais dans des politiques pro-agriculteurs, qui ont sauvé de la faim l'Inde, mais aussi le Brukina Fasso ou le Malawi, alors que les famines provoquées ravagent le Zimabwe voisin.
Elle affirme courageusement que Malthus s'est trompé dès son époque, la créativité humaine et le sens de la justice ont encore d'immenses réserves pour permettre à tous de vivre décemment, sans pour autant rejoindre les excès contemporains de ceux qui vont signer leurs livres écolos en prenant leur hélico personnel. C'est tiré d'une émission à écouter ici.

03 07 2009

Le laïcisme est une pensée magique.

La vue d'un crucifix sur les murs d'une école sous contrat provoque la protestation de deux examinatrices du bac, qui refusent de participer aux épreuves.


Dessin génial de Langelot.

Cette réaction manifeste la crédulité et la pensée magique des laïcistes.
Comme les musulmans qui voilent leur femmes de peur que les rayons de leurs cheveux n'attirent les hommes; ils croient que l'image est trop puissante pour qu'on puisse lui résister.
Pour les architectes francs maçons, la contemplation des pyramides, des cruches de l'ère du Verseau et des colonnes tronquées est un très bon moyen d'améliorer la spiritualité humaine.
Pour ceux qui luttent contre le retour des zeureslesplussombres, la simple vue d'une croix gamée rendrait nazi et pour les écologistes l'ours blanc perché sur son glaçon est le meilleur argument contre le gaz à effet de serre.

Ils se croient iconoclastes, ils sont iconodingues. La théologie chrétienne sait bien que l'image peut conduire à ce qu'elle représente, mais qu'elle ne peut complètement aliéner celui qui la contemple sans en faire une idole.

19 01 2009

Triomphe du rationalisme

Chez Giscard, polytechnicien, énarque, président, la raison triomphe. La preuve, il écrit "moi qui suis verseau, et amateur des grands espaces", veut revenir vers la nature et les planètes et défend l'astrologie dans cette émission. "mais si les lion ont un certain caractère, et d'ailleurs je reconnais les Verseau dans la rue".


Image
Tout ça pour ça.
Via CGB et les vidéos des personnalités les plus impopulaires.

31 10 2008

Obama c'est aussi cela

Un partisan résolu de l'avortement, y compris tardif et par naissance partielle.



Peut être que ceux qui défendent la vie ont par ailleurs un programme contestable, mais il faudrait que les différentes familles de pensée politique comprennent que c'est une question non négociable, et qu'on ne peut pas prétendre sérieusement avoir un projet politique généreux et admettre en même temps l'avortement. Ne serait ce que parce que la libéralisation de l'avortement conduit de très nombreuses femmes à être contraintes d'avorter.

29 06 2008

Une bonne définition de la tolérance

"J'ai beau être tolérant, je fais la différence entre une position morale particulière et respectable et une position réactionnaire, sectaire, conduisant justement à l'intolérance."
Réaction à un article du Monde

18 06 2008

Le mariage en contradiction fondamentale avec l'esprit du temps

Le recul de l'engagement dans les société démocralitaires est lié avec la philosphie triomphante de l'individualisme absolu et sans relations portée en particulier par la franc maçonnerie.
Ce passage d'un roman d'anticipation de Jean Christophe Ruffin illustre bien l'opposition entre le raisonnement abstrait de l'indiviualisme et l'institution relationnelle du mariage.

« Le mariage, en Globalia, était devenu une formalité rare et en général tardive. Son principe même heurtait l’idée fondamentale sur laquelle était construit tout l’édifice démocratique. Dans un monde où attenter à la liberté d’autrui était le péché suprême, la limitation des possibilités d’un individu – que la notion de mariage contenait explicitement – n’était guère acceptable. Seul le fait que cette amputation fût volontaire la rendait tolérable. Toutes les garanties étaient heureusement prises pour qu’un tel enchaînement fut réversible sans formalités. Le mariage était sévèrement encadré et ne pouvait résulter que de préalables administratifs assez longs ; le divorce, au contraire, était libre, immédiat et sans aucune condition. L’habitude avait été prise soit de ne rien célébrer, soit de saisir plutôt l’occasion de la séparation pour organiser des agapes. »

Extrait tiré d'une note à propos d'un très mercantile "salon du divorce" rassemblant tous les profiteurs du divorce, avocats, psychologues, magiciens New Age à l'affut des bénéfices du malheur des couples.

L'idée que l'engagement est l'ennemi de la liberté se retrouvait chez les révolutionnaires de 1789 qui ont interdit les voeux monastiques dès le 26 octobre 1789 et ont prêté de multiples serments, mais qui n'avaient tous de valeur que dans l'instant où ils étaient prononcés.

Administration