Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« septembre 2010 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

29 09 2010

Les écologistes font main basse sur l’enseignement de la géographie

Une pluie d’ours blancs s’est abattue sur les nouveaux manuels scolaires de seconde. On en trouve quatre dans le manuel Hatier pour les secondes publié en 2010 ; quatre aussi chez Nathan, et un chez Belin. Perchés sur leurs glaçons fondants, ils appellent nos jeunes à la conscience écologique et servent l’objectif de nouveaux programmes envahis par la notion de « développement durable ».

Prix à payer pour le ralliement de Nicolas Hulot à Nicolas Sarkozy, résultat d’engagements internationaux ou mise en application du « Grenelle de l’environnement », toujours est il que les nouveaux programmes de géographie ont été entièrement reformatés dans une perspective écologiste. « L’étude du développement durable met en relation le développement humain avec les potentialités de la planète ». Cet axe central du programme de seconde contient une logique massivement malthusienne. Le rapport de l’homme à la nature n’est pas envisagé comme la découverte progressive de nouveaux moyens de répondre aux besoins humains, mais comme la consommation sans retour d’un capital limité qui ne serait pas à mieux partager, mais à libérer de la pression humaine. Cette vision sans espoir d’une planète limitée se retrouve dans un nouveau chapitre du programme d’histoire de seconde. Etudiant l’évolution de la population en Europe, il donne une occasion de rajouter un nouvel éloge de Malthus, ce pasteur protestant qui disait que les pauvres en surnombre ne devraient pas être secourus.

Le programme de géographie contient en lui-même des incitations à la propagande. Demander d’étudier « Les mondes arctiques, une « nouvelle frontière » sur la planète » permet d’insister sur le recul réel de la banquise dans ces régions sans le comparer avec son avancée autour du pôle sud.

Les manuels surenchérissent pour certains d’entre eux avec enthousiasme. Une de leurs plus belles perles pour la route. Une courbe de l’extension de la banquise autour du pôle nord ; graduée de 3 à 7 millions de km2, elle montre courbe allant de 7 millions de km2 en 1980 à la forte chute de 2007 un peu en dessous de 4 millions de Km2 de 1980 (Hachette 5e 2010 doc 1p135). Elle donne donc à l’œil l’impression de la glace est tout près de disparaître du pôle, ce qui est très loin d’être le cas.

15 09 2010

Pas d'argent pour les manuels scolaires en Île de France.

Il faut vingt millions d'euros à cette région qui scolarise un quart des élèves du pays. Impossible de les trouver pour le moment. Une réunion doit se tenir le 30 septembre pour trouver l'argent. Une partie serait versée courant octobre et le reste en janvier 2011.

08 09 2010

Le tutorat des jeunes professeurs n’est même pas mis en place.

Encore un mensonge de l’éducation nationale.

La formation des nouveaux professeurs aurait dû se faire par le compagnonnage de professeurs expérimentés. Pendant deux mois ceux-ci seraient déchargés de leurs cours et présents dans la classe du jeune professeur pour l’évaluer et lui donner des conseils.

Cette solution intéressante était déjà altérée par l’obligation pour le jeune enseignant de faire un service aussi long que les autres. Dans la pratique certains tuteurs ne sont pas libérés de leurs classes et ne peuvent donc que donner des conseils limités.

Du temps, lointain où le tutorat n’était pas saboté par des économies de bouts de chandelle, les jeunes enseignants avaient peu de cours à donner et étaient progressivement mis en selle par plusieurs enseignants expérimentés.

08 09 2010

Mangez cinq fruits et légumes par jour

Les écoles du Québec imposent leurs normes hygiéniques aux "boîtes à lunch" que les parents préparent pour que leurs enfants mangent pendant leur journée scolaire. Une petite fille peut alors ramener le gâteau préparé par sa mère, car il contient des pépites de chocolat. Trop dangereux pour la santé des enfants.

Administration