Faire lire la dernière lettre de Guy Môquet ... pourquoi pas, c'est un bel exemple de piété filiale, mais certainement pas de résistance.

Faire lire d'autres dernières lettres ... c'est ce que propose le ministère, mais quelles lettres?

Six lettres et seulement deux références à Dieu avant d'entrer dans l'éternité, le récit de l'adieu de ceux de la Rose Blanche, mais sans un mot sur leurs motivations chrétiennes, deux auteurs d'assassinats susceptibles de provoquer des représailles sur des civils, sans compter Guy Môquet.
Cinq textes littéraires : Aragon communiste, Un écrivain allemand écrivant dans une journal communiste de Berlin-Est à sa mort en 47, René Char Surréaliste, un instituteur laïc rendant hommage à des fusillés communistes, et Seghers, un ami de d'Aragon et d'Eluard.

C'est l'imposture du silence sur l'essentiel
Pourquoi ces textes et pas un seul qui révèle la foi des résistants chrétiens :
Agnès de La Barre de Nanteuil : "Je donne ma vie pour mon Dieu et ma patrie (...) j'ai été dénoncée, mais j'ai pardonné",
Joël Angles d'Auriac, routier scout de France, A ses Routiers : " Ne soyez pas tristes, je meurs avec le sourire, car le Seigneur est avec moi, et je n'oublie pas qu'un Routier qui ne sait pas mourir n'est bon à rien… Continuez dans la voie que je vous ai tracée. C'est certainement la plus fructueuse et celle qui conduit à la vie la plus belle ".

C'est l'imposture de la laïcité qui prétend offrir un espace neutre pour des enfants issus d'horizons différents et qui ne leur offre que le silence sur l'essentiel, alors que rendre témoignage à la vérité n'est pas une manière de forcer les consciences, mais de leur offrir un choix libérateur.

Il est aussi possible que les phrases des tracts de la Rose Blanche sont trop provoquantes pour notre époque d'eugénisme systématique et indifférencié : " Qui d'entre nous ne pressent quelle somme d'ignominie pèsera sur nous et nos enfants quand le bandeau, qui maintenant nous aveugle, sera tombé et qu'on découvrira l'atrocité extrême de ces crimes ? "
Les dernières lettres de résistants chrétiens sur le site lesbonsdocs.com d'après un travail du Salon Beige