Et la France en fait partie.

C'est la banque des règlements internationaux, qui est en quelque sorte la "banque centrale des banques centrales" qui le dit.

Un rapport publié en mars 2010 montre que la dette de plusieurs pays est trop importante pour ne pas s'emballer, rendant nécessaire des emprunts pour payer les intérêts des dettes précédentes.

Ce rapport envisage les effets de mesures d'austérité drastiques, elles ne suffiraient pas pour cinq pays. France, Japon, Royaume uni, USA, Irlande

L'Italie par contre, qui a refusé l'idée de « plans de relance » l'an dernier, est très endettée, mais sur une voie de redressement.

Source