Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« juin 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

24 06 2009

Des jeunes gens d'aujourd'hui qui ne savent pas qu'ils cherchent le désert

Les élèves de notre temps sont dans un désert culturel qui a des échos dans le malaise d'un jeune homme d'aujourd'hui du début du XXe siècle qui écrivit le Voyage du centurion, Ernest Psichari

A vingt ans, Maxence errait sans conviction dans les jardins empoisonnés du vice, mais en malade, et poursuivi par d'obscurs remords, troublé devant la malignité du mensonge, chargé de l'affreuse dérision d'une vie engagée dans le désordre des pensées et des sentiments. Son père s'était trompé : Maxence avait une âme. Il était né pour croire, et pour aimer et pour espérer. [...] Pourtant, cet homme droit suivait une route oblique, une route ambiguë, et rien ne l'en avertissait, si ce n'est ce battement précipité du coeur, cette inquiétude lorsque, amoncelant des ruines, l'on se retourne, et que l'on contemple l'oeuvre maléfique du sacrilège.[...]
medium_colonies_6.3.jpg
Dégoûté de tout. il ignorait la cause même de son dégoût, bien plus encore le moyen de redonner à sa vie un peu de ton. Pendant huit ans, de sa vingt-deuxième année, à sa sortie de Saint-Cyr, jusqu'à sa trentième, il avait erré à travers le monde et jeté à tous les ciels sa malédiction. [...] Cette fois-ci, le destin conduisait le jeune officier vers le désert. Mot prestigieux, dont on a rêvé longtemps, sur lequel on s'est égaré, dans ces heures de spleen où le bruit fait mal, où il faut de la solitude et du silence. A peine a-t-il tourné le coin, et quitté les berges du Sénégal, Maxence frissonne d'impatience à cette belle chose qui est là-bas, derrière les mimosas du pays brackna, et dont il se fait mille images étranges et magnifiques.
medium_desert.jpg
L'air pur emplit ses poumons, il aspire les chaudes bouffées qui viennent de l'est en vagues pressées. C'est la trêve. Il n'entendra plus parler la langue de sa patrie, il n'en saura plus rien. il oubliera toutes les misères, toutes les folies dont il a été le témoin. L'espace s'ouvre devant lui, il s'y engouffre et la porte derrière lui se referme, sur un grand coup de vent nocturne.

Ernest Psichari, officier français (biographie) qui écrit Le voyage du centurion avant la guerre de 14 (texte complet en ligne sur le site de textes numérisés, gallica) Photos : conquérant français en afrique de l’ouest dans un livre sur les grands explorateurs français et paysage du Hoggar sur Marches lointaines.

Ce centurion qui rencontre Dieu se rapproche de celui de l'Evangile.

16 06 2009

La voix de la conscience au cinéma, dans le parrain 3

Ce film de Coppola contient une des plus belles scène de confession au cinéma



Michele Corleone, chef mafieux dont le parcours est jonché de meurtres et de vengeances cherche une certaine forme de rédemption, au point de se laisser convaincre de se confesser.
Il y trouve brièvement de don des larmes.



Le film contient aussi une réflexion sur la dureté de coeur et les limites de l'imprégnation des racines chrétiennes de l'Europe datant du haut Moyen Age.

07 06 2009

Un rendez vous sur la montagne

Jésus ne nous donne pas rendez vous dans la ville, il ne le fait pas à la campagne, mais sur une montagne.
Dans un lieu où nous ne serons pas distraits par les soucis du monde.



D'une certaine manière chaque Eglise est pour nous une montagne, faite pour nous élever vers Dieu.
D'après une note du site ParoisseSaintEphrem.blogspot.com Photo : Sacra San Michele, Piémont, Italie. ... Visite Virtuelle et site

Administration