Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« octobre 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

31 10 2007

35 millions de français fêtent la Toussaint

est personne n'en parle. La moitié des français vont rendre visite aux tombes de leurs morts et les journaux n'en parlent pas.



C'est un des éléments de la très profonde réflexion sur la lutte du travestissement marchand de la fête d'Halloween dans la France laïciste et de la force des rites du souvenir des morts et des saints.
C'est sur Canal Académie, qui parle aussi de la Toussaint.
"A Halloween tout est permis" (Pub Disneyland 2007), ou le carnaval travesti et la parodie des rôles de pouvoir remplacée en principe de vie. C'est un symptôme de notre fonctionnement des valeurs et de la toute puissance de l'enfance et un exemple de la régression vers l'imaginaire archaïque de la magie et du rêve de toute puissance.

C'est pas comme chez Pacôme qui dit :
Imite la vie des amis de Dieu,
comme eux, fais de bonnes actions.
Réveille-toi ! Ne sois pas paresseux !
Entraîne ton voisin, tu es responsable de lui !
Lève-toi ! Ne reste pas avec les morts !
Alors le Christ t’éclairera de sa lumière
et la vie de Dieu portera des fruits dans ton coeur.
Oui, tous les bienfaits de Dieu, tu les découvriras,
mais pour cela, tu dois être patient.
(Source : Patristique/org)

08 10 2007

Le sport est il chrétien?

De l'Evangile à Benoît XVI il y a une réflexion chrétienne sur le sport. Devant l'équipe de ski autrichienne le Pape rappelle les vertus qu'il faut à un sportif et l'exemple qu'il peut donner aux autres d'un accomplissement physique, mais aussi moral. Cela ce retrouve dans l'Epître aux chorinthiens "Tous ceux qui combattent s'imposent toute espèce d'abstinences , et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible. (1 Cor 9, 24-25)"
L'acte sportif est aussi un geste social, qui engage et révèle les hommes et leur époque. C'est très visible dans l'histoire du tour de France, né cocardier et revanchard, avant de (finir) dans la course aveugle au dopage et à la performance pure.

L'histoire des patronages catholiques comme le "bon conseil" de Paris les montre souvent associés à des clubs sportifs, capables de former des hommes tout autant que des champions.

Gino Bartali fut un cycliste italien capable de montrer jusqu'au bout la cohérence du sportif chrétien. Le journal communiste l'humanité fait son éloge, sans insister cependant sur son rôle dans un réseau de sauvetage de juifs pendant la guerre. Quelle meilleur endroit que le cadre d'un vélo qui sert aux entraînements d'un champion pour transporter des faux papiers d'un couvent à une autre cache de juifs?

Administration