Deux expositions signalées par le site « la tribune de l’art » et "patrimoine en blog" illustrent une vision différente de notre identité culturelle.
L’Angleterre célèbre l’union de l’art et de la foi

quand la France glorifie l’alliance de François Ier et de l’empire esclavagiste musulman de Soliman dit « la magnifique ».

La National Gallery de Londres expose les liens de la peinture, de la sculpture et de la mystique durant le siècle d’or espagnol.  L’exposition du musée national de la renaissance d’Ecouen est bien plus politique  quand elle explore les relations respectueuses de François Ier et du « Grand turc ».