Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« octobre 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

20 10 2009

Heureux qui comme Ulysse de du Bellay entre Brassens et Ridan



Le chanteur Ridan a trouvé le rythme qui convient à ce poème de Joachim du Bellay.


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge !
Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Reverrai-je le clos de ma pauvre maison, Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux, Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine : Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin, Plus mon petit Liré, que le mont Palatin, Et plus que l'air marin la doulceur angevine.
Texte: Du Bellay, musique : Ridan, chanteur bien pensant(TM) par ailleurs


Brassens fit une chanson nouvelle d'après le thème du poème de Joachim du Bellay



Heureux qui comme Ulysse A fait un beau voyage Heureux qui comme Ulysse A vu cent paysages Et puis a retrouvé Après maintes traversées Le pays des vertes années

Par un petit matin d'été Quand le soleil vous chante au coeur Qu'elle est belle la liberté La liberté
Quand on est mieux ici qu'ailleurs Quand un ami fait le bonheur Qu'elle est belle la liberté La liberté
Avec le soleil et le vent Avec la pluie et le beau temps On vivait bien content Mon cheval ma Provence et moi Mon cheval ma Provence et moi

Heureux qui comme Ulysse A fait un beau voyage Heureux qui comme Ulysse A vu cent paysages Et puis a retrouve Après maintes traversées Le pays des vertes années

Par un joli matin d'été Quand le soleil vous chante au coeur Qu'elle est belle la liberté La liberté
Quand s'en est fini des malheurs Quand un ami sèche vos pleurs Qu'elle est belle la liberté La liberté
Battu le soleil et le vent Perdu au milieu des étangs On vivra bien content Mon cheval ma Camargue et moi Mon cheval ma Camargue et moi

Source

08 10 2009

Misteria Paschalia, Un festival de musique sacrée a Cracovie en 2009

Bien pensé, bien filmé, l'émotion artistique au service de l'expression de la foi.




Liste de Vidéos des Misteria Paschalia 2009 de Cracovie qui rappelle les merveilleux souvenirs du Festival Agapé de Genève.

07 10 2009

Les musées d'Etat n'ont pas le monopole de l'exposition du patrimoine

De nouveaux organisateurs pour les expositions culturelles : Les musées d’Etat n’ont plus le monopole de l’action en faveur de la promotion du patrimoine français. L’actualité des expositions de la rentrée le montre.

C’est un musée privé, la pinacothèque de Paris qui monte une exposition de 130 peintures hollandaises de l'âge d'or hollandais du XVIIe siècle autour de la lettre d’amour de Vermeer de Delft avec le Rijkmuseum d’Amsterdam. Le commissaire de l’exposition n’oubliant pas de souligner les dimensions symboliques des tableaux qu’il expose.

...

Au Musée du Luxembourg c’est la société Sylvestre Verger Organisation qui a fait connaître ce musée par de nombreuses expositions avant que son contrat avec le Sénat ne soit remis en cause par l’actuel président du Sénat, Gérard Larcher. Sa dernière exposition est consacrée l’art nouveau américain du début du XXe siècle avec les délicates verreries de Louis Comfort Tiffany.

Les collectivités locales ne sont pas en reste.

...

Le musée Carnavalet de la ville de Paris se lance dans l’exposition contre révolutionnaire avec les caricatures anglaises de l’époque. Une occasion de découvrir la verve et la violence de Gilray démolissant les sans culottes et le petit Napoléon de l’époque.

Toute la France n’est pas à Paris.
Une association s’était consacrée au sauvetage d’un des plus grands forts de la ligne Maginot, le Schoenenbourg, près de Wissembourg en Alsace. L’achat du bâtiment et les subventions des communes environnantes ont permis sa restauration et on peut le visiter pendant les périodes de vacances.

Rome enfin ou l’Etat italien et l’Eglise s’associent pour organiser l’exposition « le pouvoir et la grâce ». Les tableaux que les plus grands peintres ont consacrés aux saints permettent de montrer les liens étroits entre le christianisme et les évolutions politiques et culturelles de l’Europe.
Le ministre italien de la Culture Sandro Bondi s'est félicité :
"C'est une exposition fascinante, qui fait naître une interrogation réelle sur notre histoire, mais aussi sur le présent. Cette exposition est une occasion pour comprendre la grandeur de nos racines".

Administration