Elle a publié un livre qui la décrit vivant de multiples expériences sexuelles. Catherine Millet, critique d'art contemporain, vient d'en publier un autre à propos de la jalousie qui la ronge quand elle voit que son homme a exactement le même comportement. A l'inverse de ses discours précédents, elle découvre que le corps n'est pas un simple hamas de molécules utilisable à volonté. Les gestes engagent et elle découvre à son esprit défendant que l'adultère est une trahison.



Il est très fier d'avoir installé un gros homard de fer blanc peint en rouge dans les salons de Versailles et d'avoir vendu une oeuvre plus de 100 millions de francs; mais Jeff Koons est aussi un collectionneur raffiné.



Pendant qu'il impose ses lubies au château de Versailles, Jeff Koons collectionne la peinture classique. Les esprits mal tournés pourraient penser que certains tableaux de Courbet ou Fragonard peuvent rejoindre les préoccupations de l'ex époux de la « Cicciolina », ex actrice de porno italienne. C'est plus difficile à croire quand on sait qu'il recherche aussi les oeuvres de Poussin. C'est presque aussi beau qu'un architecte constructeur de barres et de tours qui vit dans un hôtel particulier classique.



Cinéaste bobo par excellence, Agnès Jaoui quand à elle n'abuse pas d'intermittents du spectacle. Il ne s'agit pas pour elle de refuser l'exploitation de la précarité néo-libérale. François Chérèque explique simplement qu'elle a délocalisé ses tournages en Europe de l'est. Tout comme Gérard Jugnot, auteur d'une version néo-popu de "the Full Monty" à la gloire du Front Populaire. On croirait entendre Daniel Mermet animateur gauchiste de « Là bas si j'y suis sur France Inter » dire à une ex précaire titularisée dans la radio que les précaires, au moins acceptaient de travailler plus pour l'émission.