Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« mars 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

14 03 2012

Schoendorfer hommage aux crabe cinéaste

Pierre Schoendorfer est mort en pleine image. C'est l'occasion de rendre hommage à un certain regard sur la guerre.



C'était aussi un grand inventeur de personnages, mi réels, mi poétiques, tels que le écrabe philosophe interprété par Jaques Dufilho dans le film "Le crabe tambour".

Le crabe philosophe est mort. En nous, reste le souvenir du guide patient, étrange et toujours un peu ivre qui conduit le médecin du bord dans les profondeurs de la quête du mythique « crabe tambour », ce combattant étrange des jungles de Cochinchine, soldat perdu d’Algérie, égaré dans les brunes du nord. (Le Crabe-Tambour  film de Pierre Schoendoerffer)

medium_crabe_tambour.jpg
http://pserve.club.fr/crabe_tambour.html

La mémoire de l'indochine n'avait pas cessé de hanter Pierre Schoendorfer. Elle ressurgissait aussi dans "Là haut, le roi au dessus des nuages"; "Crabe tambour" sans crabe.



C'est la même structure de récit, la quête d'un personnage mythique, ressurgi d'un passé enfoui dans les mémoires. Dans ce film, c'est une jeune femme qui cherche la trace d'un réalisateur de cinéma, disparu dans les jungles de Thaïlande. Parti à la recherche d'une légende vivante; il voulait favoriser l'évasion d'un guerrier de légende, vietnamien évadé du goulag et qui avait confié son sort au peuple montagnard, rebelle et écrasé des Hmongs.
Jeune et innocente, elle rencontre tous les vieux acteurs de la guerre d'Indochine et des films de Schoendorfer.
Le film pèche par la nullité de l'actrice principale, qui donne bien mal la réplique à quelques monstres sacrés. Nos belles d'aujourd'hui n'ont elles pas eu le courage de risquer leur réputation avec un réalisateur étranger aux simplismes mémoriels ?

06 03 2012

La cage aux rossignols versus Les Choristes.



La Cage aux rossignols est un film repris souvent mot à mot par les choristes.
Les différences sont significatives.
Le héros, poète débrouillard, vendeur d'avions en balsa dans la rue, séduit une jeune fille, déjoue les pièges de la possible belle mère ambitieuse, de l'éditeur méprisant et des enfants espiègles. Tout finit en chanson et en mariage à l'Eglise.
La nouvelle version est plus dépressive. L'anti héros finit au "fond de l'étang". Le "tripotage de bite" est évoqué deux fois, l'amour du héros pour la belle visiteuse échoue, elle part avec un plus riche que lui. Ce héros raté finit par s'occuper tout seul d'un gosse abandonné qui rêve que ses parents ne sont pas morts.
Dans le premier film, le directeur est insulté directement par Clément Mathieu quand il démissionne, dans la seconde version, il faut une explication psychologique pour justifier le départ du héros du film.

Pour trouver d'autres résumés de films, on peut consulter cinéfiches et le cinéma français ou la fin du film.

06 03 2012

Vive la TVA sociale

La TVA sociale a pour but de compenser un problème de financement de la redistribution sociale.
Dans un monde a frontières ouvertes, asseoir celle ci sur les salaires favorise les délocalisations. Il faut donc que la fiscalité sociale porte sur un élément non délocalisable et proche des populations, la consommation. Ce basculement déchargerait l'emploi et les entreprises d'un poids qui réduit l'emploi en France.
La difficulté que pose cette mesure est qu'il n'est pas possible de savoir comment les bénéfices de celle ci seront partagés. Une entreprise produisant en France sera en tout cas favorisée pour pouvoir baisser ses prix de vente hors TVA par rapport aux entreprises étrangères.

Administration