Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« février 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829

15 02 2012

Michel Celse, historien et militant homosexuel d'accord avec Christian Vanneste

Historien, normalien, militant d'Acti Up, Michel Celse ne dit pas autre chose que Christian Vanneste sur le nombre d'homosexuels déportés par les nazis pendant la guerre. Il donne même un maximum plus faible, 20 000 plutôt que 30 000. Il le fait dans un article qui dénonce le fait que de nombreux homosexuels croient à des "recherches" sensationnalistes qui risquent de déconsidérer le militantisme homosexuel par des chiffres totalement surévalués.

Voici des extraits de ce qu'il écrivait pour la revue Vacarme à propos des persécutions nazies :

Il y a au moins trois ou quatre certitudes quant à l’histoire des « hommes au triangle rose », Les approximations et les fourchettes - d’ailleurs larges - que les historiens sont en mesure de fournir doivent être considérées comme fiables.
- Cette persécution, héritière d’une répression de l’homosexualité plus ancienne et traditionnelle, fut effectivement repensée, théorisée, amplifiée et systématisée par les nazis en termes spécifiquement national-socialistes de « protection de la race ».
- Deuxièmement, la lutte des nazis contre l’homosexualité … n’atteint jamais, du moins dans les faits, le systématisme dont furent victimes les juifs et les tziganes. Il est en ce sens aberrant, sauf à vider ces concepts de manière dangereuse et irresponsable, de parler de « solution finale de la question homosexuelle » ou d’« extermination systématique des homosexuels »
- Troisièmement, les homosexuels du Reich, leur nombre pouvant être raisonnablement évalué entre 800 000 et 1,5 millions, ont majoritairement réussi à échapper aux persécutions directes, serait-ce au prix de conditions de vie affreuses - dissimulation, abstinence, terreur permanente d’être découverts
- Les tribunaux condamnèrent ainsi, entre 1933 et 1944, entre 50 000 et 63 000 personnes pour des délits plus ou moins graves d’homosexualité, les peines s’échelonnant de la simple amende à plus de 10 ans d’incarcération en « forteresse », … Le nombre des déportés homosexuels entre 1933 et 1945 est difficile à établir, il est en tout cas inférieur à 20 000, très probablement guère plus de 10 000. La mortalité, dans cette catégorie de détenus, fut très élevée. Le nombre d’homosexuels morts dans les camps peut être estimé avec certitude entre 5 000 et 15 000, vraisemblablement de l’ordre de 6 000 à 10 000.

Cette affaire révèle une tendance de fond de notre âge du désenchantement, le désintérêt pour le réel et la vérité. Il est plus important pour Bruno Le Maire, le délateur, jean François Copé ou Louis Alliot du FN, de savoir si on est dans le sens du vent que de chercher la vérité et la justice.

10 02 2012

"Quomodo sedet sola civitas plena populo" Lamentations de Jean Gilles pour le Mercredi Saint



Le souffle prophétique de Jérémie ... toujours aussi actuel. La cité est vide, personne ne la plaint, il n'est plus ni loi ni roi et ses enfants gémissent en mendiant leur pain spirituel et matériel.

La musique de Jean Gilles portée par Jean Paul Fouchécourt, Hervé Niquet etc.

09 02 2012

La loi du silence, film de Hitchcock

De l'inconvénient de porter une soutane et de celui de ne pas porter d'alliance. Suspense autour du secret de la confession.
film d'Alfred Hitchkock

07 02 2012

Serge Letchimy admire la France de Voltaire ... le raciste.

Le député martiniquais, au nom des très réelles souffrances vécues par les noirs aux Antilles, accuse Claude Guéant de réveiller les HLPSDNH et le nazisme.
Il dit préférer la France de Voltaire.

Il oublie ses investissements dans la traite, son apitoiement hypocrite pour le « nègre du Surinam », qui explique que les noirs ne sont malheureux que parce que les fétiches chrétiens les ont convaincus qu’ils étaient de même origine que les blancs et qu’ils vendent leurs enfants comme esclaves, ce qui dans d’autres textes de Voltaire, justifie qu’on réduise en esclavage ces êtres qui sont moins raisonnables que les blancs européens :





Les albinos ... habitent au milieu de l'Afrique ... les nègres en attrapent quelquefois et nous les achetons d'eux par curiosité ... leurs yeux ne ressemblent en rien à ceux des autres hommes, mais ils approchent beaucoup des yeux de perdrix. Ils ressemblent aux Lappons par la taille, à aucune nation par la tête, puisqu'ils ont une autre chevelure, d'autres yeux, d'autres oreilles; et ils n'ont d'homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre. Tels sont ceux que j'ai vus et examinés. " Essai sur les moeurs 1756 Tome 1, pages 6 à 8
"Les Samoïèdes, les Lappons, les habitants du nord de la Sibérie, ceux du Kamshatka, sont encore moins avancés que les peuples de l'Amérique. La plupart des Nègres, tous les Cafres, sont plongés dans la même stupidité, et y croupiront longtemps." Essai sur les moeurs 1756 Tome 1, page 11

06 02 2012

Versailles sous la neige

medium_narniailles_im003658_etoile_de_glace_.jpg
Tout a été figé dans la glace
medium_narniailles_soriciereim003667.jpg
Par une sorcière blanche
medium_narniailles_im003681_hommes.jpg
Les hommes,
medium_narniailles_im003684_femmes.jpg
Comme les femmes Source Narnia+Versailles+L'homme dans la lune

05 02 2012

Guéant a t'il raison de dire que toutes les civilisations ne se valent pas ?

Ceux qui critiquent François Guéant nagent en pleine hypocrisie. En affirmant que la tolérance et le relativisme sont une valeur supérieure à la préférence pour les valeurs occidentales, ils établissent une hiérarchie entre leur vision de la civilisation et celle de François Guéant.
Ils oublient aussi que l'Europe, nourrie par l'enseignement du Christ a permis le développement des valeurs chevaleresques de défense des faibles et de respect de l'ennemi. Elles existent ailleurs, mais sont (encore) centrales dans les cultures européennes et chrétiennes.

défaite dans l'honneur.JPG


Image, d'après la Reddition de Breda, de Velasquez

04 02 2012

Les radiolaires chantent la gloire de Dieu







Les radiolaires sont de microscopiques créatures du plancton marin. Leurs squelette siliceux forme parfois des sédiments déposés sur les fonds marins. (Dessins 1 et 2 plus quelques méduses Ernst Haeckel)

03 02 2012

Le troisième homme, film d'espionage à Vienne pendant la guerre froide.

Le troisième homme, film de Carol Reed :
Vienne, nid d'espions, une histoire d'amour, d'amitié et de truands dans l'ambiguité d'une ville partagée entre les acteurs de la guerre froide, mais sans mur.

01 02 2012

Les accords Acta, cheval de Troie de la censure directe d'internet

Contrairement à ce que disait l'empereur Auguste à la fin de sa vie, "Acta est fabula", Acta c'est pas fabuleux, Acta c'est la censure à l'américaine, massive et sans nuance.
Acta c'est un accord international signé par la commission européenne et qui doit encore être débattu par le parlement européen.

«Dans la lignée de l'ACTA et de SOPA aux États-Unis, la Commission veut imposer des mécanismes de censure privatisée4 où les entreprises (FAI, services de paiement) “coopéreraient” directement avec les industries du divertissement pour censurer certains sites. L'exécutif européen est visiblement prêt à satisfaire quelques industries en plaçant Internet sous contrôle. Les citoyens doivent rester attentifs et s'opposer à toute politique qui ne respecte pas le droit à un procès équitable ou la liberté d'expression.» déclare Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'initiative citoyenne La Quadrature du Net.
Une telle censure menace directement les sites d'information par liens et citations qui font la richesse de l'information sur internet.

Argumentaire La Quadrature du Net.
Moyens d'action.

wecontrol.jpg

Une réserve d'affiches détournées pour défendre la liberté en ligne : C'est chez llopsilol

campagne-liberte-internet-censure%20(12).jpg

Administration