Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« février 2010 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

10 02 2010

Les cinq erreurs du rapport Falque Pierrotin contre le racisme sur internet

Des affirmations systématiquement non sourcées.

Sous prétexte de ne pas désigner nommément des sites parmi d’autres.

Une lecture malhabile du Web.

Les faits désignés étant essentiellement issus de commentaires, alors que le niveau intellectuel de tous les forums est connu pour être particulièrement faible et peu représentatif des idées ou des actions réelles de leurs participants.

 

Un rapport qui conduit à fausser la démocratie.
Il donne une définition trop large du « racisme » qui considère qu’il commence quand on attribue des caractéristiques communes à un groupe ethnique ou religieux.

Cela revient à criminaliser la description de faits statistiques ou sociologiques à propos de groupes, en particuliers immigrés.

La solution qu’il propose revient à interdire de parler des différences de culture et des conflits entre les populations de France.

Il s’agit aussi de priver de parole un adversaire politique, le courant nationaliste et favorable à une limitation de l’immigration et au refus de l’application de la loi musulmane en France.

 

Un rapport qui fait partie d’une opération contre des adversaires politiques

Dans le cadre de la future loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi), les fournisseurs d’accès pourraient bloquer dès le printemps un millier de sites figurant sur une liste noire. (Le Figaro)

 

Un moyen de développer une nouvelle administration inutile.
Un rapport qui montre qu’une lutte réelle est de fait impossible pour le moment, mais n’empêchera pas de créer de nouvelles administrations payées à faire des rapports et a mener des surveillances inutiles tant que la France n’aura pas renoncé au libre échange transfrontalier de données informatiques

10 02 2010

Propagande contre internet à la veille des débats sur la Llopsi

L'agenda médiatique rejoint opportunément les intérêts du gouvernement. Plusieurs opérations médiatiques à propos des dangers d'internet sont menées juste au moment ou les députés examinent la loi pour la sécurité intérieure dite llopsi.

 

Cette loi prévoit une liste noire de sites interdits sur le territoire national. Officiellement il ne s'agirait que des sites pédo-pornographiques.

L'expérience de liste noire menée en Australie montre que de nombreux sites non conformistes, y compris à propos de l'avortement ont été bloqués.

L'Union Européenne vient de reconnaître indirectement que cette notion de filtrage national des sites internet fait bien partie des projets d'accord international anti contrefaçon du projet « acta ».

 

La llopsi prévoit aussi l'installation clandestine de mouchards dans les ordinateurs serait en théorie encadrée strictement par le juge d'instruction, qui devrait disparaître prochainement.

 

Par contre l'Assemblée Nationale n'aime pas les mouchards. Elle interdit aux blogueurs l'utilisation d'ordinateurs en séance alors qu'elle l'autorise pour les journalistes professionnels. Le très sérieux site nosdéputés.fr voit ainsi son action de description des activités parlementaires entravée.

 

Coincidence intéressante, c'est justement mardi soir qu'Arte a programmé une soirée « théma » à propos des dangers d'Internet.

 

« Effroyables imposteurs ». Le reportage principal explore « la face sombre du net ». Comploteurs, complotistes, ils mènent un complot contre l'information sérieuse, faite par des vrais journalistes. Le reportage montre deux fanatiques du 11 septembre qui contestent des rapports scientifiques officiels et font du tractage dans la rue. Ils reconnaissent que le sujet prend trop de place dans leur vie.

 

Critiqué par ce reportage, le co-fondateur du site « le post » souligne que le reportage d'Arte refuse de reconnaître que des blogueurs ont pu souligner les erreurs de journalistes professionnels ou diffuser des vidéos qu'on aurait mieux aimé ne pas voir.

 

La suite de la soirée donnait la parole a huit journalistes aussi incontestés qu'Edwy Plenel ou Philippe Val, disant que les journalistes doivent garder le monopole de la sélection des informations.

 

La Commission Européenne s'intéresse elle aussi à notre sécurité sur internet, elle organisait hier le « safer internet day » pour que les jeunes aient des réflexes préservatifs. Elle a mis en ligne des questionnaires et des concours  pour les jeunes.

Via divers articles de Numérama.

10 02 2010

Le Nicaragua résiste aux pressions à propos de l'avortement.

Il a défendu l'interdiction totale de l'avortement devant le conseil des droits de l'homme de l'ONU, expliquant que la contraception devrait suffire à contrôler les naissances. Il a résisté aux pressions du haut commissariat des nations unies pour les droits de l'homme, d'amnesty international et de la France ou des Etats Unis.

10 02 2010

Concours d'endettement dans le monde

La dette supplémentaire par ménage de quatre personnes ajoutée par l'Etat français correspond à 8745 euros, soit 728 euros par mois ou 70 % du smic net.
Le chiffre des Etats-Unis est de 13735 euros.
Via Tropical Bear

Administration