La production de vin a augmenté de 10% en Tunisie qui consomme 60% de celle-ci, le Maroc voit sa consommation augmenter de 7% ces dernières années. Les exportations vers les pays du golfe sont difficiles à mesurer, mais progressent.

En Algérie, mais aussi en Egypte ou en Jordanie, les projets d’extension des vignobles se multiplient et les tentatives de frêres musulmans pour obtenir une loi interdisant le vin en Egypte sont régulièrement repoussées.