Le centre subventionné « Werkstatt der Kulturen », de Berlin avait prévu une exposition sur « le Tiers Monde pendant la seconde guerre mondiale ». qui prévoyait de parler des liens du grand Mufti de Jérusalem El Hadj Amin Al Husseini avec le recrutement des SS.
Après une courte polémique, elle sera présentée sous une forme réduite.
La directrice du centre, fille d'un camerounais s'est défendue d'avoir exercé une censure en affirmant qu'en tant que « non blanche » elle n'avait aucune raison de craindre les musulmans.
Après cela elle pourrait peut être prévoir une exposition sur la manière dont ils ont pu pratiquer l'esclavagisme en Afrique.