La question des enfants fabriqués pour être désirés et arriver uniquement quand on en a besoin et pas avant finit par nous revenir à la figure.

La jeune fille leur reproche d'avoir été conçue dans le seul but de disposer d'un individu compatible génétiquement avec sa soeur rongée par le cancer, dans l'espoir qu'elle puisse prolonger la vie de celle-ci.
Lorsque cette fille de 11 ans les attaque en justice pour demander son émancipation, sa mère, une ancienne avocate reprend du service pour plaider sa cause et celle de son mari.

Le cinéaste Nick Cassavetes fait d'un best seller un sujet de film mélodramatique, mais l'enfant désiré, fabriqué et à terme médicament consommé est surtout une question politique. Le Monde n'a pas aimé, Rue 89 ne se mouille pas et Famille chrétienne trouve que cela manque de profondeur.