Cette semaine l’article de Sylvain Lapoix sur la proposition de Nadine Morano de réduire les deux ans de cotisation «offerts» par enfant aux mères de famille, au nom de l'égalité homme-femme a suscité plus de 120 réactions de la part des lecteurs de Marianne.
Une femme témoigne : J'ai élevé trois enfants et donc, la seule perspective "d'avantage" que j'avais pour toute ma carrière, c'était d'avoir une année supplémentaire de cotisation par enfant pour la retraite! eh ben non! même ça, c'est trop! ». ...
De son côté Claribelle s’interroge : « Nadine Morano est ministre de la famille: est-ce pour la protéger ou pour mieux la détruire ? : Remise en cause des allocations familiales, du congé parental, de la carte de familles nombreuses, des « avantages » retraite aux mères (qui souvent ont dû réduire -temps partiel- ou arrêter leur activité pour gérer la garde des enfants et dont la retraite sera donc forcément moindre), etc. ...
La femme est aussi capable de faire comme les hommes ... Donnez les moyens de le faire, mais laissez lui le choix de faire des enfants et de les assumer pleinement si elle en a envie ( et la possibilité matérielle ) ne l'obligez pas à se culpabiliser chaque fois qu'elle fera un choix personnel pour une bonne cause HUMAINE . C'est respecter l'être humain pas le traiter en esclave Madame Morano !!!! ...
Pour une autre "Morano. Elle obéit aux ordres. Elle est parfaite dans son rôle de godillot du pouvoir capitaliste!! Pourtant, lorsque la réforme des retraites de 2003 avait spoliée les mères de familles fonctionnaires. Il était EVIDENT que les prochaines victimes seraient les mères de famille du privé".