Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« juin 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

29 06 2009

Les lecteurs de Marianne accusent Morano de vouloir détruire la famille.

Cette semaine l’article de Sylvain Lapoix sur la proposition de Nadine Morano de réduire les deux ans de cotisation «offerts» par enfant aux mères de famille, au nom de l'égalité homme-femme a suscité plus de 120 réactions de la part des lecteurs de Marianne.
Une femme témoigne : J'ai élevé trois enfants et donc, la seule perspective "d'avantage" que j'avais pour toute ma carrière, c'était d'avoir une année supplémentaire de cotisation par enfant pour la retraite! eh ben non! même ça, c'est trop! ». ...
De son côté Claribelle s’interroge : « Nadine Morano est ministre de la famille: est-ce pour la protéger ou pour mieux la détruire ? : Remise en cause des allocations familiales, du congé parental, de la carte de familles nombreuses, des « avantages » retraite aux mères (qui souvent ont dû réduire -temps partiel- ou arrêter leur activité pour gérer la garde des enfants et dont la retraite sera donc forcément moindre), etc. ...
La femme est aussi capable de faire comme les hommes ... Donnez les moyens de le faire, mais laissez lui le choix de faire des enfants et de les assumer pleinement si elle en a envie ( et la possibilité matérielle ) ne l'obligez pas à se culpabiliser chaque fois qu'elle fera un choix personnel pour une bonne cause HUMAINE . C'est respecter l'être humain pas le traiter en esclave Madame Morano !!!! ...
Pour une autre "Morano. Elle obéit aux ordres. Elle est parfaite dans son rôle de godillot du pouvoir capitaliste!! Pourtant, lorsque la réforme des retraites de 2003 avait spoliée les mères de familles fonctionnaires. Il était EVIDENT que les prochaines victimes seraient les mères de famille du privé".

29 06 2009

Le gouvernement pique dans la caisse des handicapés

Sarkozy s’était vanté de mieux aider les handicapés que Ségolène Royal, le gouvernement avait annoncé la création de 2 700 postes d'auxiliaires de vie scolaire. En mars 2008, il avait annoncé une revalorisation de 5% de l'allocation adultes handicapés pour les 800 000 bénéficiaires, soit un effort financier pour l'Etat de 300 millions d'euros.

Mais dans le même temps, quatre informations indiquaient que le gouvernement cherchait à faire des économies :
- 17 millions d'euros en moins pour le Fonds d'insertion des personnes handicapées de la fonction publique.
- 50 millions d'euros en moins à l'Agefiph, fonds d'aide pour l'insertion professionnelle des handicapés.
- plafonnement des aides aux Esat qui préfigure une diminution des crédits (structures qui aménagent le rythme et les conditions de travail de salariés handicapés)
- refus du ministère de la Justice de payer l'amende de 7,6 millions d'euros au fonds l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), pour ne pas avoir embauché suffisamment d'handicapés.

Officiellement, le nombre d'élèves handicapés scolarisés est passé de 89 000 à 170 000 entre 2002 et 2009. «De l’esbroufe», pour la [mère d'un enfant handicapé]. «Il suffit qu’un enfant soit scolarisé une heure par semaine pour qu’il rentre dans les statistiques.
Le gouvernement a augmenté le nombre d'auxiliaires de vie scolaire, mais selon Mediapart, les contrats de l'éducation nationale demeurent très précaires, généralement à temps partiel, payés 600 euros et d’une durée maximale de six ans. En 2006, le gouvernement choisit de recruter mais sous un nouveau statut, encore plus précaire, celui des EVS. Tous statuts confondus (AVS et EVS), ils seraient aujourd’hui environ 22.000 équivalents temps plein.
Source

29 06 2009

Fleur géométrique

( photo )

Les feuilles de cette plante semblent bien disposées d'une manière organisée, même si ce n'est pas aussi géométrique que les tournesols et autres plantes qui contiennent les proportions du nombre d'or.

Les cahiers de l'abbaye de Boscodon, située dans les Hautes Alpes contiennent des explications très complètes sur les rapports de proportions dans l'architecture romane.

Administration