Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« mars 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

25 03 2009

Le chant liturgique ancien, une manière vivante de transmettre la foi.

Ce thème sera abordé lors de la conférence "Tradition musicale et transmission de la Foi le chant ancien et ses évolutions"
mardi prochain 31 mars de 19h30 à 21h30 au collège des Bernardins, avec Marcel Pérès fondateur de l'ensemble Organum, Guy Lobrichon, et animé par Benoît Chantre. Cette conférence sera retransmise en direct sur KTO.

Pour une première approche, on peut lire avec cette présentation très pédagogique du débat autour du chant religieux catholique.



On peut poursuivre avec cet tinéraire musical avec Marcel Pérès et l'ensemble Organum sur Youtube
Chant Vieux Romain, Ambrosien, Grégorien, Templier (Salve Regina), Mozarabe, De Saint Jacques de Compostelle, Messe de Notre Dame, Corse

25 03 2009

Rien n'est impossible à Dieu



Aujourd'hui c'est l'Annonciation. Homélie, Méditation.

25 03 2009

Réinformation

Obama et Sarkozy, des plans de sauvetage en trompe l'œil
Sept cent milliards sont sortis du chapeau de Barack, et trois cent autres de la réserve financière devraient permettre de fournir une contrepartie aux actifs toxiques du marché immobilier. Tout ceci est bien beau mais un certain nombre d'élus républicains craignent une faillite directe de l'Etat américain. Chaque ménage de ce pays doit en effet maintenant 700 000 dollars Les ménages ont réduit leur dette de 2% mais l'Etat lui a augmenté la sienne de plus de 9% en trois mois sans que l'économie américaine aie les moyens de la rembourser un jour et que cela puisse relancer la consommation.

Notre hyper président a cherché à « faire de la pédagogie » dans son discours de Saint Quentin.
Entre les lignes on voit surtout qu'il n'a pas les moyens d'aller aussi loin que les américains dans la fuite en avant de l'endettement. Peut être à cause des avertissements de la commission européenne pour risque de déficit excessif.
Il n'a en effet annoncé que peu de choses hier : des commissaires à la réindustrialisation chargés de distribuer des prêts, un vague projet de taxe carbone pesant sur les importations mais qui rique d'être considéré comme protectionniste par l'Union Européenne ou l'OMC.
Il annonce aussi 1,5 milliards pour l'alternance, très bien mais sans réforme réelle de l'Education nationale et de l'orientation des élèves cela sera tout à fait inefficace.
Sarkozy enfourche en effet le thème de la lutte contre les bonus et les stock options, alors que les sommes en jeu ne représentent que 0,1% de l'actuelle bulle de crédit.
Si on veut vraiment se soucier ce ceux qui jettent l'argent par les fenêtres, on peut s'intéresser au coût des voyages publicitaires présidentiels. Un officier de gendarmerie expliquait sur le site d'Yves Daoudal qu'à Valence le président avait utilisé un airbus, bloqué une autoroute, mobilisé 1265 gendarmes et offert un cocktail à trois mille personnes. A Saint Quentin ils étaient 4000 à l'écouter.

Quelles sont les premières victimes de la censure globale d'internet en Australie ?
Pas de surprise, ce sont les sites les plus dangereux
Le sites pro-vie.
Un internaute a été condamné à 11000 dollars australiens soit 5684 euros pour avoir posté sur un forum le lien vers un site pro vie mis sur la liste noire des sites interdits. Il est très facile d'être mis sur cette liste. Le site Abortion TV com l'a été à la suite d'une plainte pour avoir mis en ligne des photos d'enfants avortés.

La visite du Pape sous le regard de la presse africaine
« Réussite insolente » pour le « Cameroun tribune ». Le Pape a montré son amour pour les « damnés de la terre » en recevant avec sont tempérament tout en retenue et le regard ardent les démonstrations bruyantes et sincères et africaines.
Deux petites phrases ont suffi à éclipser le message du Pape et la préparation du synode des évêques africains
Les médias occidentaux et français ont prétendu parler au nom des africains et des victimes du sida alors qu'ils montraient surtout à quel point l'Europe peut actuellement nier la dimension spirituelle du monde.

Quand le ministère veut apprendre l'usage d'Internet aux collégiens
Il leur propose de résoudre des énigmes sur le développement durable. Par le biais d'un jeu concours, des 6e et 5e doivent utiliser « intelligemment » blogs et moteurs de recherche avant de devenir des « créateurs de contenus responsables ».
Non seulement c'est politiquement correct, mais c'est commercial. Le site soutenu par le ministère est en fait vendu par une société privée, et vingt des vingt et une étapes du jeu conseillent d'utiliser Google.

22 03 2009

Ouvrez-vous à l’amour du Seigneur

Trouvé sur le site de la Paroisse Syriaque Catholique de Paris.

Beaucoup dans notre société veulent agir uniquement en suivant une raison limitée aux réalités matérielles. Mais ces réalités matérielles, du mariage, des grandes organisations sociales et politiques n’aboutissent qu’à la mort si elles sont séparées de Jésus.
Il faut ouvrir notre cœur à la présence du Christ, qui est le seul à pouvoir nous conduire vers la Vie éternelle, avec lui.


C’est en particulier auprès de lui que les plus désespérés peuvent se réfugier. Dans la nuit de la foi, quand on se demande à quoi sert la vie, c’est lui qui vient à notre secours. Comme Mère Theresa ou soeur Emmanuelle au milieu de ses doutes et de ses ariditiés, nos simples prières, nos « Notre Père » et nos « Je Vous salue Marie » peuvent accomplir le miracle de nous apporter la Paix qui vient du ciel.

22 03 2009

Une affiche à diffuser à propos du préservatif



Sources :
Un article de la revue scientifique de référence "science" : RL Stoneburner, Low-Beer (2004), “Population-Level HIV Declines and Behavioral Risk Avoidance in Uganda”, Science n° 304, avril 2004, p. 714-718
Présenté dans cet article d'Albert Barrois pour Liberté Politique dont voici quelques extraits significatifs


À la fin des années 80, la contamination par le virus du SIDA (VIH)(2) était un problème dramatique en Ouganda. En 2001, la prévalence de l’infection par le VIH (nombre total de cas) était estimée à 5% de la population totale ; ce chiffre reste bien sûr très élevé mais n’a rien à voir avec celui de 1990 - 30%, un triste record mondial ...

En 1995, quand on demande aux Ougandais (hommes) quelle a été leur réaction face au SIDA, ils ont répondu la fidélité à plus de 50% ; l’abstinence pour 7%, et l’utilisation de préservatifs pour seulement 2% de la population.
Par ailleurs, la proportion d’hommes pratiquant le vagabondage sexuel était tombée de 34 à 14% entre 1989 et 1995

Il reste à expliquer ce changement de comportement, en identifiant ce qui a pu être différent entre l’Ouganda et ses voisins.
La réponse se trouve dans un double message diffusé en Ouganda.
Tout d’abord, le VIH se propage par voie sexuelle et le SIDA, qui en découle, tue.
Ensuite, étant donné le mode de transmission du virus, la meilleure réponse est l’abstinence et la fidélité.
Mais un message, aussi bon soit-il, doit être pris au sérieux, et là aussi l’Ouganda fit preuve d’originalité. Pour mettre en place cette campagne, tout le tissu social du pays a été mis à contribution, et plus spécialement les relais locaux. Ce qu’on pourrait qualifier de transmission par le bouche-à-oreille fut la façon dominante de propagation de l’information sur le SIDA

22 03 2009

Un Pape révélateur

Signe de contradiction, le Pape semble critiqué par presque tout ce qui a la parole dans notre « Monde », peut être parce qu’il ne veut pas laisser la lumière qu’il porte sous le boisseau.

Il est celui par qui le scandale arrive.
Ceux qui sont prisonniers de la matrice intellectuelle formée par les média du « Monde » ne peuvent pas s’empêcher de parler du Pape de manière agressive et caricaturale.
Pour Christian Terras, rédacteur en chef de la feuille post-catholique « Golias » : « Cela commence à bien faire, depuis quatre ans, il y a une accumulation de gaffes. Sur les musulmans à Ratisbonne, sur les Nazis à Auschwitz, une «bande de criminels», sur les peuples d’Amérique du Sud qui n’auraient pas été évangélisés de manière violente... Puis la levée des excommunications des Lefebvristes, en janvier dernier, dont le négationniste Williamson, et enfin l'excommunication par un prélat brésilien d'une mère qui a fait avorter sa fille de 9 ans, violée par son beau-père et enceinte de lui, qu’il a approuvé... »

Un signe de contradiction.
Comme le Christ, le Pape n’est pas venu apporter la paix au « Monde » prisonnier du mimétisme et des réflexes victimaires, mais la Paix de Dieu dans le monde.
Benoît XVI trace son sillon sans dévier. Il proclame le message de l’Evangile, à temps et à contre temps, sans aucune violence, mais sans faiblesse. Portant toute la foi de l’Eglise, il en aborde des différents aspects. Le prisme des média ne renvoie pas l’image de ses déclarations à propos de l’action en faveur des pauvres ou contre la peur des sorciers en Angola par contre ce qu’il dit de certains sujets à un écho mondial.
Ce sont les icônes du « Politiquement Correct » qui sont touchées au cœur : indulgence envers l’islamisme, repentance, refus de l’évangélisation et de la tradition, tyrannie du plaisir, avortements d’obligation et culte du préservatif.
Avec raison, le blog « le conservateur » constate que : « L'Eglise, qu'elle ait tort ou raison, constitue le seul contre-pouvoir au diktat sans contrepoids des médias, caisses de résonnance de la pensée unique et de ses dogmes modernes . »

L’ultime défenseur de la raison.
Présentées de manière caricaturale par la réaction médiatique mondiale, les affirmations du Pape sont au contraire nuancées et profondes. Cela les rend encore plus redoutables aux tenants du Politiquement correct.
Provocation ultime, Benoît XVI affirme que « La religion et la raison se renforcent mutuellement dès lors que la religion est purifiée et structurée par la raison, et que le potentiel de la raison est libéré par la révélation et la foi »
Nous avons un Pape plus rationnel que tous ceux qui le critiquent. Ils se croient naïvement rationalistes et négligent en apparente innocence l’esprit d’observation et le souci du réel et des faits précis.

L’oubli des faits.
La meute se précipite, s’émeut et réagit sans même s’être posé quelques questions élémentaires sur l’efficacité relative des diverses formes de lutte contre l’épidémie de Sida en Afrique. Benoît XVI sait ce que constatait la revue « Science » il ya plusieurs années, seul l’Ouganda a réussi a faire fortement reculer l’épidémie, en suivant les conseils de Jean Paul II, en révélant la vérité de la maladie, en insistant sur le respect des malades et en insistant d’abord sur la fidélité. Les pays qui ont nié la maladie comme l’Afrique du Sud et ceux qui ont insisté sur le préservatif ont vu l’épidémie progresser.
La meute a aussi parlé du Brésil sans se soucier de la réalité des faits. Qui, à part Famille chrétienne, est allé demander son point de vue aux protagonistes concrets de l’affaire ; qui a pensé à lire les déclarations de l’évêque de Récife et du curé de la paroisse avant de parler d’une manière absolument fausse d’excommunication d’une fillette de neuf ans.

Qui cherche les causes et les remèdes ?
L’esprit de critique de tout ce qui ne se résigne pas au matérialisme prospère peut être, mais sur les ruines du véritable esprit critique.
La soudaine publicité mondiale au nom d’un cas particulier aux traits accentués ne semble poser de question à personne dans les média. Ils sont bien peu à avoir signalé que le cas de Récife pouvait aussi servir le calendrier médiatique des tentatives de faire légaliser l’avortement au Brésil.
Il n’y a pas non plus grand monde pour se demander si ceux qui défendent le préservatif ne sont pas ceux qui en vendent, ou ceux qui comme Al Gore veulent « une gouvernance écologique mondiale, teintée d'une spiritualité globale » et « un plan Marshall qui se chargerait à l'échelle mondiale d'une redistribution globale des moyens industriels et d'un contrôle drastique des naissances ». Cette réduction des naissances limiterait la concurrence des pays riches et pauvres pour les ressources naturelles au profit des premiers.

Les victimes de la polémique.
Esprits sortis des lycées de la république, sans réelle formation intellectuelle, beaucoup tombent dans les énormes ornières que leur présentent les média dominants. Les commentaires des sites de journaux sont pleins de marques de leur crédulité, par exemple « Normal que le FN soit la avec les cathos intégristes,vous savez ceux qui nient la Shoah! Tous ça pour soutenir un panzer cardinal ancien des jeunesses hiltlérienne! Et il n'y a pas d'erreur,le pape a bien dit:"le préservatif ne règle pas le problème su sida,il l'aggrave!" [Orthographe non modifiée]
Cependant ils sont de plus en plus nombreux à sentir qu’il y a quelque chose de pourri au royaume des média et à la leur faire une confiance de plus en plus limitée.

Que faire dans la bourrasque ?
Certains chrétiens sont comme les pêcheurs de Galilée, épouvantés par la tempête qui secouait leur barque alors que Jésus semblait dormir. Face à la tempête notre désir est de garder la Foi, l’Espérance et la Charité, en restant dans le sein protecteur de l’Eglise.
Comme il s’agit d’une tempête dans des crânes, il ne s’agit pas de cultiver notre jardin, mais notre esprit et notre âme. C’est le bon moyen de pouvoir rendre compte de l’espérance qui est en nous et de dire cette vérité que nous avons rencontré.

15 03 2009

Une conférence sur Pie XII à l'aumônerie des étudiants de la Sorbonne et un colloque

En bref : Conférence en Sorbonne avec M. Husson Date : jeudi 19 mars 2009
Une conférence de M. Edouard Husson, pour tenter d'y voir clair avec la question controversée de l'attitude du pape Pie XII pendant la guerre.

Monsieur Husson est normalien, agrégé et docteur en histoire, spécialiste de l'Allemagne notamment nazie
Dès 19h, rencontre autour de questions
Conférence 19h30 - 21h30 à la salle F 366 de la Sorbonne(demander à l'entrée) Attention, vu le blocage de la Sorbonne, la conférence se tiendra probablement au local de l'aumônerie 20 rue de la Sorbonne, 75005 Paris Juste en face d'une des entrées principales de la Sorbonne

Paris - 21 mars 2009 - Colloque
PIE XII : UN INTELLECTUEL DANS LE SIÈCLE

Renseignements - Programme - Inscriptions

Le 12 mars 1939, il y aura soixante dix-ans cette année, le cardinal Pacelli accédait au trône de Pierre sous le nom de Pie XII.

En quoi Pie XII a-t-il pu faire “œuvre intellectuelle” et comment ce pape articula-t-il sa réflexion dans une époque où tout semblait basculer et s’emballer : la pensée, les sciences, les techniques, les arts, les mœurs ?
Sous la Présidence de Monsieur le Professeur François-Georges Dreyfus, plusieurs intervenants présenteront divers aspects de la question.

15 03 2009

A la recherche des profondeurs

Une vidéo de rencontres avec les créatures des abysses sur un rythme de valse.



Qui rappelle cette exposition.

15 03 2009

Qui est ce centurion ?

Trouvé sur le site de la Paroisse Saint Ephrem : Par un paroissien, d'après le sermon de ce dimanche
Ce centurion qui vient demander une guérison à Jésus (Mathieu 8: 5-13), qui est il? Peut être un modèle pour nous quand nous prions le Seigneur.



Ce centurion c'est aussi Jésus et la guérison qu'il demande, c'est aussi celle de notre âme. Il est celui qui commande aux hommes, mais qui peut le faire en étant exaucé car il reconnaît une autorité au dessus de lui, celle du Père.

Alors nous aussi devant ce centurion-Jésus, nous sommes dans l'admiration devant cette foi plus grande encore que celle qu'on trouve chez les fils d'Israël et qui annonce la conversion des païens.
Il en est selon sa foi, il a reconnu que Dieu pouvait répondre à sa demande.
Reconnaître la puissance et le pouvoir de Dieu, dire qu'il peut le faire, c'est ce qui nous manque bien souvent.
C'est aussi ce qui manque trop souvent à nos gouvernants et les précipite dans la guerre au lieu de les unir dans la paix.

La guérison de son esclave ne lui enlève pas seulement la croix, elle la lui apporte. Cette croix ce n'est plus seulement une somme de souffrances, mais l'imitation du Christ, qui dit "Que ta volonté soit faite" et qui porte pleinement le poids de sa liberté et de ses responsabilités.

Autre lecture de l'Evangile de la guérison de l'esclave du centurion romain
Tableau : Sebastien Bourdon via Repro Tableaux.

Un autre Voyage du centurion, celui d'Ernest Psichari

A vingt ans, Maxence errait sans conviction dans les jardins empoisonnés du vice, mais en malade, et poursuivi par d'obscurs remords, troublé devant la malignité du mensonge, chargé de l'affreuse dérision d'une vie engagée dans le désordre des pensées et des sentiments. Son père s'était trompé : Maxence avait une âme. Il était né pour croire, et pour aimer et pour espérer. [...] Pourtant, cet homme droit suivait une route oblique, une route ambiguë, et rien ne l'en avertissait, si ce n'est ce battement précipité du coeur, cette inquiétude lorsque, amoncelant des ruines, l'on se retourne, et que l'on contemple l'oeuvre maléfique du sacrilège.[...]
medium_colonies_6.3.jpg
Dégoûté de tout. il ignorait la cause même de son dégoût, bien plus encore le moyen de redonner à sa vie un peu de ton. Pendant huit ans, de sa vingt-deuxième année, à sa sortie de Saint-Cyr, jusqu'à sa trentième, il avait erré à travers le monde et jeté à tous les ciels sa malédiction. [...] Cette fois-ci, le destin conduisait le jeune officier vers le désert. Mot prestigieux, dont on a rêvé longtemps, sur lequel on s'est égaré, dans ces heures de spleen où le bruit fait mal, où il faut de la solitude et du silence. A peine a-t-il tourné le coin, et quitté les berges du Sénégal, Maxence frissonne d'impatience à cette belle chose qui est là-bas, derrière les mimosas du pays brackna, et dont il se fait mille images étranges et magnifiques.
medium_desert.jpg
L'air pur emplit ses poumons, il aspire les chaudes bouffées qui viennent de l'est en vagues pressées. C'est la trêve. Il n'entendra plus parler la langue de sa patrie, il n'en saura plus rien. il oubliera toutes les misères, toutes les folies dont il a été le témoin. L'espace s'ouvre devant lui, il s'y engouffre et la porte derrière lui se referme, sur un grand coup de vent nocturne.

Ernest Psichari, officier français (biographie) qui écrit Le voyage du centurion avant la guerre de 14 (texte complet en ligne sur le site de textes numérisés, gallica) Photos : conquérant français en afrique de l’ouest dans un livre sur les grands explorateurs français et paysage du Hoggar sur Marches lointaines.

08 03 2009

Nous sommes tous des paralytiques en attente de guérison

Vu sur le site de la Paroisse Saint Ephrem

Il n'y a pas eu de guérison d'un paralytique à Capharnaüm. Ou plutôt, Le paralytique guéri dans cette maison au toit percé, c'est notre âme.


La maison où l'on ne peut rentrer tellement la foule est compacte c'est l'Eglise, Le toit qu'il faut percer pour arriver quand même au vrai médecin ce sont les obstacles et les blocages qui obstruent notre vie spirituelle. Jésus commence par libérer le paralytique de ses péchés, et du poids de ses manquement passés Il le libère ensuite de la paralysie. Cela peut être celle de ses jambes, mais la paralysie qui touche nos âmes est plutôt celle notre volonté.


Obéissant au Christ, le paralysé prend alors son brancard et s'en retourne chez lui Cette civière qu'il faut porter c'est notre croix. Mais cette croix n'est pas la somme des choses désagréables et des maux que nous subissons. Cette croix, ce sont les responsabilités que nous reçevons; de père, de professeur, de prochain d'un pauvre qui demande etc ...

Images 1 et 2 via Repro-tableaux.com. Sermon de Saint Jean Chrysostome sur le même Evangile.

07 03 2009

Blog en carème

Chers lecteurs, le rythme des posts sur ce site sera fortement ralenti pendant le carême


Mardy Gras est Trepassé Careme prenant le suit sans regret
Via

Administration