Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« février 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728

07 02 2009

La neige est comme un pseudonyme

Elles atténue, les sons, elle protège les chemins secrets.


Photo Philippe Edmond, col des Charbonniers, vallée de Masevaux

Triste nécessité de notre époque d'intolérance, le pseudonyme n'est pas une lâcheté, mais une nécessité.
"J'aurais bien quelque chose à dire, mais je vais me faire taper", c'est une élève, en Education civique, et elle n'ose pas dire qu'elle est pour les réformes de Sarkozy. Même les militants de l'UMP supplient qu'on ne révèle pas publiquement leur nom sur internet, par peur des réactions dans le monde professionnel.
Contrairement aux Etats Unis où il est tout à fait admis de montrer son orientation politique, en France cela comporte le risque tout à fait réel de perdre son emploi, en particulier dans l'Education ... Nationale ... ou dans le milieu médical.

Alors vive la neige et le silence des résistants au coeur ardent.

07 02 2009

Paradoxes d'actualité

Déclin du courage : Le fameux discours de Soljenitsyne est loin.
Dix-sept députés UMP ont cosigné une proposition de loi visant à mettre en place une « journée nationale d'hommage aux victimes des régimes communistes ».
En novembre 2007, quarante-six députés UMP et deux Nouveau Centre (NC) ont cosigné une proposition de loi identique qui n'avait pas été suivie d'effet.

Obama n'est pas logique :
Il a affirmé que les Etats-Unis étaient prêts à mener le combat international contre le réchauffement, appelant à une « coalition mondiale » contre le phénomène.
Mais à la maison blanche il a fait monter le chauffage !

Pendant ce temps là, pas d'eau dans le gaz à Davos :
le petit monde de l'énergie organise ainsi chaque année un " energy summit" où Total, GDF Suez, EDF, Areva, Gazprom, des membres de l'OPEP et autres échangent loin des journalistes... et des autorités de la concurrence.

Noël Mamère de son côté sera absent de toutes les tribunes médiatiques et de celle du Palais Bourdon pendant cinq à six semaines. Il se fait opérer le hanche. Trop de vélo peut être.



Via Le journal du Chaos.

Administration