Comme celui de l'empereur romain Héliogabale, Obama se fait le chef d'orchestre de sa propre investiture.


Image
Le neveu de Caracalla vint à Rome depuis sa lointaine Syrie, avec la pierre noire de son Dieu Soleil, ses courtisannes, ses parfums et ses étofes d'or. Le grand prêtre du dieu soleil d'Emèse, devenu empereur a importé à Rome le faste bizarre qu'il connaissait.
Les auteurs de l'antiquité ont fait un récit particulièrement brutal et licencieux de son règne
Le président élu organise pour sa part un grand show et le fait savoir par internet et les réseaux sociaux.