Dès l'année prochaine pour les secondes le lycée deviendra modulaire.
Modules en seconde pour découvrir de nouvelles matières et choisir son orientation, modules librement choisis à valider les deux années suivantes.
On travaille pour voir comment faire pour ne pas aboutir à un immense désordre.
Ce système ressemblerait à ce que font les finlandais, à une différence essentielle près, il ya dans ce pays un concours d'entrée à l'université.
On ne sait pas ce que deviendront l'actuelle hiérarchie des filières et le bac dans tout cela

Les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres sont supprimés, mais pas leurs personnels.
Le formatage pédagogique sera intégré aux diplômes universitaires qu'il faudra obtenir pour se présenter aux concours, et dans une mesure non encore précisée aux concours eux mêmes. Par contre ensuite les jeunes enseignants seront suivis par des collègues et validés par des inspecteurs.
Mais que le bon peuple ne s'inquiète pas, les programmes de collège demandent toujours de parler des philosophes des lumières et de l'esclavage.