Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« septembre 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

11 09 2008

Le Pape va à Lourdes

Benoît XVI explique ainsi sa venue pour la célébration du cent cinquantième anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Lourdes :
ce sera une grande joie pour moi de m'unir à la foule des pèlerins qui viennent suivre les étapes du chemin du Jubilé, à la suite de sainte Bernadette, jusqu'à la grotte de Massabielle. Ma prière se fera intense aux pieds de Notre Dame aux intentions de toute l'Eglise, particulièrement pour les malades, les personnes les plus délaissées, mais aussi pour la paix dans le monde.

Il y a des miracles à Lourdes
D'abord ce sont de nombreux coeurs touchés par la grâce et libérés d'un poids intérieur. Il y a de ces transformations intérieures qui sont très sensibles pour ceux qui les vivent et ne peuvent s'expliquer que par un toucher de Dieu.



Une femme plonge dans l'eau des piscines, prie pour la conversion de son mari, et l'obtient.
Un homme qui n'a plus l'usage de ses jambes et a perdu sa femme et son entreprise se trouve devant la grotte et entend une motion intérieure "tu as un fils"; et reprend courage.
Un médecion athée, matérialiste, franc-maçon et féru d'ésotérisme fait une rencontre bouleversante et se convertit auprès d'un pilier de l'Eglise de Lourdes

Un peu comme ce paralytique que Jésus guérit et pardonne de ses péchés, ce qui n'est possible réellement que pour Dieu, avant de lui rendre l'usage de ses jambes, il y a aussi des guérisons physiques.

11 09 2008

Piquant paradoxe de rentrée : 2 L'arroseur arrosé

Grand dispensateur d'intraveineuses d'humanisme, souteneur de radios "libre" vendues à Jack Lang
; Le PS s'insurge, le ministre Xavier Darcos sort de sa neutralité, il soutient l'idée d'une UMP des lycéens alors que personne n'ignore les liens des prétendus syndicats lycéens et du PS

11 09 2008

Piquant paradoxe de rentrée 1 : Siné viré, vireur

L'immense rigolade de l'été continue.
Lançant un journal à son image, gros, vulgaire, obésé, anti-chrétien et laïcard et à force d'outrance assez insignifiant il ne tarde pas à faire à un autre ce qu'il a subi. Il vire de son projet un bon docteur pro-palestinien pour se conserver les bonnes grâces de Guy Bedos la Grande Conscience.
Siné gauchiste pro-palestinien est un grand copain de Jacques Vergès qui en avait dit des vertes et des pas mûres
En 1982, quelques jours après l'attentat de la rue des Rosiers :
"Je suis antisémite et je n'ai plus peur de l'avouer, je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs... je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s'il est propalestinien. Qu'ils meurent !"; Le 2 juillet 1997, Siné écrivait à propos de la GayPride : "[...] je dois avouer que les gousses et les fiottes qui clament à tue-tête leur fierté d'en être me hérissent un peu les poils du cul... [...] ."
Il fut viré de Carlie Hebdo pour une phrase assez anodine "(Jean Sarkozy) vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie ce petit !"
Pour un journaliste c'est "un article antisméite". Le Journal arbitre du Vrai et du Bien ne peut souffrir une telle tache. Gauchiste dans un journal de "gôche" il est viré par son patron comme un vulgaire ouvrier du XIXe siècle victime des révolutionnaires et la gauchosphère se déchire à belles dents.

Administration