Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« juillet 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

08 07 2008

Défendre la liberté des internautes

http://unvoyageauliban.bafweb.com/index.php?2008/07/08/281-appel-urgent-a-se-mobiliser-contre-un-projet-de-directive-europeenne-a-propos-d-internet

08 07 2008

Quand reverrais je mon petit village?

Dédié à tous les lecteurs de ce site, à ceux qui partent comme à ceux qui restent.
Ce blog part en vacances,
ceux qui cherchent de la lecture pour l'été peuvent en trouver sur la page des sites de la "réacosphère / mai 68 de droite" (entièrement réorganisée) ou sur "toute la presse en ligne".



Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison, Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge !
Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village Fumer la cheminée, et en quelle saison Reverrai-je le clos de ma pauvre maison, Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux, Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine : Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin, Plus mon petit Liré, que le mont Palatin, Et plus que l'air marin la doulceur angevine.

Photos : Survol de France, texte: Du Bellay, musique : Ridan, chanteur bien pensant par ailleurs

08 07 2008

Pourquoi bloguer

Nos blogs peuvent être comme la main de cet enfant. Illuminés par les lumières et les merveilles que nous partageons.
Protégeant une flamme, cette main est faite pour ne pas oublier que l'amour et la vie sont fragiles, et qu'il faut aussi savoir les protéger. La dénonciation sur les blogs catholiques des horreurs du monde contemporain ne doit pas être le fruit d'une curiosité morbide ou un courrier de la colère, mais un appel à aimer plus et à agir dans le monde pour incarner l'amour que Dieu nous a révélé.



Comme l'enfant regarde le charpentier à la lumière d'une flamme nous regardons aussi en ligne en sachant très bien que nous ne partageons que les reflets de l'essentiel, que nous ne faisons que rendre témoignage à une vérité qui est ailleurs. C'est pour cela que nous ne pouvons pas être que spectateurs, et que l'internet n'a d'intérêt que comme une incitation à le quitter pour aller vivre directement l'amour que nous cherchons à promouvoir sur la toile.

Comme Georges de la Tour nous trouvons aussi dans les scènes de la vie courante la vibration d'une présence plus essentielle. Ces gestes silencieux,
ce viel homme et l'enfant sont aussi Saint Joseph et l'enfant Jésus,
le charpentier et le Sauveur.

Post rédigé aussi en remericement à Adrien de Riedmatten pour l'aventure (en sommeil pour le moment) du bafweb, en souvenir en particulier des grands articles sur le "bébé mouette", la (non) bénédiction des nouveaux bâtiments de l'université de Fribourg, et en général pour un immense travail de tri des informations dispersées en ligne. Sur ce sujet on peut lire aussi la réaction d'e-deo sur les gloires et les misères du blog d'information bénévole, un premier bilan du bafweb réalisé en janvier dernier et cet article de réflexion sur les sites pour un mai 68 de droite et le projet de ce site "Archives du web" et les idées de Polydamas et de Fromageplus sur le sujet d'une confédération de blogs de droite.

08 07 2008

Esprit de l'ornement



Source "The world of ornament" Editions Taschen.

08 07 2008

Appel urgent à se mobiliser contre un projet de directive européenne à propos d'internet

Des amendements au futur texte de régulation des télécom dans l'Union Européenne permettraient un contrôle étroit d'internet par les Etats
Le site « la quadrature du net » donne tous les éléments nécessaires pour contacter les députés européens à ce sujet.

Comme dans tous les parlements, les lobbies et groupes de pression cherchent à introduire des amendements discrets pour arriver à leurs fins sans en avoir l'air.
800 amendements ont été déposés dans 5 projets de directives dans le but de réduire la liberté de publication sur internet. Il s'agit de modifier profondément le sens des mesures proposées par des textes contraignants et complexes
Les députés voteront en septembre, juste à leur retour de vacances un texte qui est négocié en ce moment en commission.

Les intérêts croisés du pouvoir politique et des grandes entreprises de médias défendent plusieurs moyens d'un contrôle accru. La commission européenne pourrait imposer des normes de filtrage a priori des contenus (publication de données sensibles et plus si affinités)
Elle pourrait imposer un espionnage automatisé de toutes les communications pour repèrer les violations des droits d'auteur Les fournisseurs d'accès pourraient être obligés d'espionner leurs clients pour le compte d'entreprises privées.
Les sanctions de « riposte graduée » telles que la suppression d'accès pour un an seraient massives et appliquées par des entreprises privées ou des administration et non par des décisions de justice qui laissent une place aux droits de la défense.

Ces mesures sont difficiles à mettre en oeuvre techniquement sans un espionnage généralisé
Elles rendraient plus difficile l'utilisation de logiciels libres et menaceraient le dynamisme de l'économie numérique.
Elles seraient aussi un moyen de supprimer un espace qui permet la libre expression des idées, sans le filtre des élites actuelles.

L'Union Européenne a déjà imposé, au nom de la lutte contre le terrorisme l'enregistrement de toutes les adresses utilisées par les internautes pour une durée d'un an, ce qui permet un suivi très précis des opinions des citoyens, sans une mobilisation civique, elle n'hésitera pas à continuer dans cette voie
Le site « la quadrature du net » propose un mode d'emploi de l'envoi de mails et de coup de téléphone aux députés européens. Il peut aussi resservir pour d'autres questions.

03 07 2008

Nouvelles de l'éducation

Conséquences des méthodes constructivistes dans les banlieues
Farida Belghoul professeur de français en lycée professionnel
"J’ai découvert, dès la première année, un phénomène renversant qui m’a d’abord paru inexplicable : mes élèves, à Noisy-le-Sec, étaient illettrés et incultes. Dans les conseils de classe, on accusait les familles. Je n’étais pas d’accord. Ces gamins avaient quand même passé plus de sept heures par jour en classe (étude du soir comprise), huit mois par an, pendant dix ans."
Ces jeunes ont notamment été les victimes de méthodes pédagogiques fondées sur « la construction du savoir par l’élève ». En langage clair, cela veut dire qu'en classe (à la maison aussi avec leurs devoirs) ils ont dû se débrouiller tous seuls pour extraire les savoirs des supports qu’on leur donnait. Ce type d'enseignement est fondé sur l’implicite, l’allusif et le déductif. Les parents l’ignoraient et s’imaginaient que leur enfant était nul quand il n’y arrivait pas. En vérité, il est très difficile pour un esprit en formation, a fortiori un enfant, d’apprendre quoi que ce soit de cette façon. Car la confusion s’installe. Et avec la confusion, le décrochage. Et avec le décrochage, le chaos.
Les riches ont de la ressource, ils ont de la culture et paient des cours privés ; les pauvres eux, évidemment, ils plongent.
Source : Blog de l'initiative Remédiation Educative Individualisée

Rapport sur la refonte des manuels scolaires Par veille-education le jeudi, 3 juillet 2008, 12:50
Les manuels ne doivent pas être de simples recueils de documents et différencier plus nettement faits, outils d'analyse et travaux d'application.
Les programmes doivent renforcer les synergies avec l'histoire et les mathématiques et insister sur l'acquisition de "connaissances" et "compétences" autour de thèmes précis (par exemple le commerce international) plutôt que des grands thèmes d'actualité (comme la mondialisation). Ils doivent prévoir plus de travail en groupe ou d'études de cas. Par exemple, en sociologie, élaborer des guides d'entretien et d'observations en vue de mener des enquêtes de terrain.
Commandé par Xavier Darcos à la suite des polémiques autour de l'enseignement de l'économie le rapport a été rédigé par Roger Guesnerie, professeur au collège de France, des universitaires, Michel Pébereau, membre du Haut conseil de l'éducation et président du conseil d'administration de la banque BNP Paribas et Sylvain David, président de l'Association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses).
Ce rapport souligne le nombre d'élèves qui choisissent la filière et souligne certaines dérives :
La sociologie est souvent abordée de façon "trop abstraite, trop déterministe et trop compassionnelle". et L'entreprise "est insuffisamment appréhendée comme un acteur microéconomique, soumis à des contraintes fortes et devant faire des choix dont dépend sa survie".
L'accent est mis trop systématiquement sur les problèmes de la société : "à propos de l'emploi, on tend à parler surtout chômage et précarité". L'iconographie de la mondialisation peut être perçue d'emblée comme négative, avant même que l'analyse de son impact sur l'économie nationale ne soit abordée, si des dessins, photos ou images en début de chapitre mettent systématiquement l'accent sur la délocalisation, l'effondrement de certains prix ou la baisse de la qualité des produits".
Source résumé d'une dépêche AFP

Une ancienne formatrice à l'IUFM argumente en faveur de l'instruction en famille Par veille-education le jeudi, 3 juillet 2008, 12:25 - liberté scolaire
Claudia Renau pas l'expression "école à la maison" et parle de non-sco(larisation) ou utilise "Apprentissage auto-géré et instruction à la maison".
Ce choix longuement argumenté ici et là s'appuie sur la volonté d'aller au bout de l'idée de construction des savoirs par l'enfant :
"Il n'y a pas de temps ni de lieu particulier pour apprendre ( au point d'attendre que l'enfant le demande pour passer à la "découverte" des lettres) puisque nous souhaitons suivre les demandes de nos enfants. Même IEF (instruction en famille) ne nous convient pas entièrement : "instruction" définit une catégorie d'apprentissages (en général abstraits, formels, promus par une intention parentale ou sociale) au détriment des innombrables autres informations et qualités que les enfants absorbent en vivant : est-ce qu'être capable d'empathie relève de l'instruction ? Et puis cette absorption ne se limite pas à la famille."
Elle répond à ceux qui craignent l'absence de socialisation que :
"l'école est peu efficace pour la transmission des savoirs car les enfants acquièrent spontanément l'essentiel en vivant. Pour les savoirs académiques, l'école ne fait que confirmer ce que certains enfants ont appris grâce à leur culture familiale (Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron l'ont décrit en 1964 dans "Les héritiers" et en 1970 dans "La reproduction"). L
'école réussit très bien en revanche pour la transmission des valeurs implicites de la société comme la nécessaire hiérarchie, l’acceptation des jugements du chef, les relations basées sur les rapports de force, le fait de devoir supporter une situation désagréable qu'on n'a pas choisie, les phénomènes de groupe (moquerie, rejet), le recours à un spécialiste plutôt que la confiance faite à soi-même. Voilà ce que je nomme socialisation.
Le développement de la sociabilité passe par des rencontres en familles non-scolarisantes autour d'activités (anglais, chanson, découverte scientifique etc ...) et de sorties ( Palais de la découverte, Louvre, arts martiaux chinois, forêt )
Ses origines étrangères ont eu une influence sur son choix :
"Les mères allemandes sont réticentes à travailler lorsqu'elles ont de jeunes enfants. En France le féminisme à la française fait croire aux femmes que leur liberté passe par l’imitation du carriérisme des hommes. Je pense que c'est au détriment de leur connexion à elles-mêmes et à leurs enfants mais ce point de vue n'est guère audible ... Je ne suis pas hostile au travail des femmes, je travaille moi aussi, mais il y a un temps pour tout. D'autre part, ma grande famille catalane a aussi été un creuset de plaisir de vie familiale."
Source : Site de Claudia Renau Ancienne professeur d'histoire géographie et formatrice à l'IUFM (voir ses conseils à un jeune professeur)

Un professeur des écoles proteste contre son rapport d'inspection et sa mutation Par veille-education le jeudi, 3 juillet 2008, 11:43
Dominique Piveteau, un enseignant de 49 ans qui enseigne depuis trente ans, dont douze comme "maître-formateur" pour de jeunes profs stagiaires, est muté contre son gré (et perdrait sa place de formateur IUFM).
Connu pour ses travaux sur la lecture -notamment par les habitués des Cahiers pédagogiques, il est convaincu qu'on lui fait payer ses prises de positions pédagogiques . Et notamment son hostilité aux réformes préconisées par Xavier Darcos, qu'il regarde comme "de l'alphabétisation là où j'estime qu'apprendre à lire, c'est permettre à un enfant d'apprendre à penser par lui-même".
Si Dominique Piveteau a refusé l'inspection dans sa classe pendant qu'il enseignait, un rapport a tout de même été établi, sur la seule base des documents travaillés par les élèves. ... On y relève notamment des reproches contre la place des tables dans la classe, l'utilisation d'un article de Charlie hebdo ( un reportage d'un dessinateur du journal réalisé dans sa classe ) et l'atelier patisserie (comme moyen de faire lire).
Il est également membre du Réseau Education Sans Frontières, mouvement proche de l'extrême gauche qui appelle a violer les lois contre les expulsions d'enfants de clandestins et animé par )
Sources Rue 89 et les Cahiers pédagogiques.

02 07 2008

Réinformation

Les scandaleuses subventions du conseil régional du Nord Pas de Calais
Les copinages et la propagande idéologique de la majorité socialiste sont dénoncées par Sylvie Langlois, élue issue du Front National.
les amis d'abord, 15 000 euros pour la Fondation de Lille de Pierre Mauroy, 4 000 euros pour une crêche à Cuba.
L'art contemporain reçoit un million d'euros et la promotion du préservatif contaminant « entre hommes » pour 40 mille euros sans oublier bien sur l'association de coordination régionale de l'immigration les percussions brésiliennes et les ateliers participatifs

Quand le Parti Populaire espagnol imite la décadence de la gauche
La nouvelle secrétaire générale du parti de droite modérée espagnol est divorcée remariée (comme Angela Merkel) et a eu un enfant par insémination artificielle
Patrice de Plunkett dénonce le raisonnement politique biaisé que révèle ce choix.
La vie sexuelle et l'image de tolérance pour l'individualisme relationnel sont les seuls critères importants du choix politique Les moeurs individualistes sont présentées comme un progrès unique, qu'il faudrait suivre pour ne pas être en retard. Il y a aussi un faux calcul politique.
S'appuyer sur le mouvement de protestation populaire et catholique contre les innovations morales ferait perdre la faveur des média et les élections, alors que la France montre qu'au contraire on peut gagner largement en défendant les valeurs.

La Chine présente un nouvel avion.
Après un modèle de 90 places, la Chine présente un modèle plus petit qui aurait déjà été commandé à une centaine d'exemplaires par des pays d'Afrique et d'Amérique du sud
Les ambitions encore modestes de l'aéronautique chinoise ne peuvent que croître avec le temps. Elles s'appuient en partie sur les transferts de technologies consentis par Airbus. La firme européenne avait été critiquée lors de la vente de 150 appareils en 2005 pour avoir accepté de donner trop d'informations aux chinois afin de l'emporter face à Boeing.

Une fédération internationale de télévisions catholiques sur internet
Des sites issus de nombreux pays se sont rassemblés dans une plateforme commune à l'occasion des JMJ
Le succès des sites de partage de vidéos donne naissance à un grand nombre d'initiatives catholiques.
le site « wydcrossmedia.org » donne accès au site de vidéos du vatican H2Onews, aux infos de Zénit, et aux vidéos d'ordres religieux comme les salésiens, de polonais, de colombiens ou d'italiens. Il existe d'autres initiatives en français, Gloria TV ou Catholique TV par exemple.

Administration