Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« juin 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

26 06 2008

Christine Boutin sert elle à quelque chose ?

Le journal Monde et Vie remarque à juste titre que la participation du Forum des républicains sociaux au gouvernement a de graves défauts, donnant notamment une caution catholique pratiquante à l'action systématiquement anti familiale de Morano, Pécresse et Bachelot.
La question de la collaboration avec les gouvernements moins adeptes de l'idéologie mortifère de l'individualisme absolu et a-moral que d'autres se pose de toute façons, alors qu'il rassemble sous une forme plus discrète tant d'éléments des idées nazies.
Sans régler la question de fond, il faut aussi en voir les avantages :
présence à certains endroits dans l'appareil de l'Etat,
apprentissage des règles du gouvernement pratique,
possibilités d'expression que n'ont pas forcément ceux qui sont dans une opposition complète.

Albert de Mun (+), lui aussi s'est rallié aux formes du gouvernement républicain et anti-christ de la IIIe république. Son action a semblé être un échec.
Malgré ses intentions généreuses, "Messieurs, ... je ne suis qu'un des soldats de l'armée catholique qui s'est consacrée à cette tâche, ... servir la cause des travailleurs. ", aucune de ses propositions de loi importantes n'a été adoptée.
L'avertissement qu'il avait donné sur le risque d'un régime autoritaire après la démoralisation républicaine s'est réalisé en 1940 : Après tant de révolutions, ... je me demande, Messieurs, ce qu'il adviendrait du brusque revirement d'une opinion affolée par l'excès révolutionnaire, ce qui se passerait ce jour-là dans ce pays où la foi est si profondément troublée, où la notion du juste et de l'injuste a reçu de si rudes atteintes, où l'habitude du fait accompli a pris un tel empire ! Je me le demande avec effroi, [si] l'indifférence politique ne nous mènerait pas alors tout droit dans les bras d'un sauveur d'aventure qui, pour prix de l'ordre matériel, nous donnerait un despotisme nouveau.

Pourtant cet homme qui a échoué sur le moment a pu, par sa place de parlementaire, préparer des propositions de lois qui ont été pour l'essentiel mises en place par la suite, en particulier après 1945, quand les hommes de la IIIe république étaient mis de côté à cause de leur tendance à collaborer avec le nazisme ( voir ici et ici ).
Il est à l'origine de 26 propositions de loi dont trois seulement sont adoptées, les plus modérées : Arbitrage temporaire et facultatif dans les conflits du travail. / Insaisissabilité partielle du salaire. / Salaire minimum légal pour les travailleurs à domicile.
Parmi les autres on trouve : Interdiction du travail pour les jeunes avant 13 ans. / Suppression du travail de nuit pour les femmes (rétabli sous Jospin) et les enfants. / Durée du travail limitée à 11 heures puis 10 par jour. / Retraites ouvrières. / Maladie et vieillesse. / Reconnaissance de la capacité de posséder aux syndicats. / Repos dominical. Et semaine anglaise / Salaire minimum légal. / Limitation de la saisie-arrêt des salaires.

26 06 2008

Redécouverte du patrimoine rural

Une association a réalisé un livre sur tous les tableaux des églises du Cantal, on y trouve celui ci



sur le site de la Tribune de l'Art

Administration