Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

Archives du WebAnnales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

Annales histoire société christianisme / unvoyageauliban.2

« novembre 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

30 11 2007

Enterrement d'Anne Lorraine

Les obsèques auront lieu le samedi 1er décembre à 14h00 en la cathédrale de Senlis (Oise). Ni fleurs ni couronnes mais peut faire un don en faveur de Caminos de Esperanza.

Article de mon ancien blog sur Caminos de Esperanza

Il a suffi d’une seule personne, qui est restée en Colombie après une mission humanitaire, pour créer un point de progrès dans un bidonville.
medium_caminos.jpg
La situation de violence et d’abandon qui règne dans les bas fonds d’une ville pétrolière où il est difficile de trouver du travail pour tous peut se moditifer. L’association « Caminos de Esperanza », née autour de l’enracinement sur palce d’une personne, acueille les enfants, leur trouve des parrainages scolaires, organise des activités ( pour la journée de la dignité de la femme, à la piscine ) et crée un dispensaire.
medium_jour_de_la_femme.jpg
Les participants, des enfants colombiens aux français en mission découvrent toujours plus leur dignité en construisant une activité, une équipe de foot qui gagne des matchs face à l’équipe universitaire par exemple, mais aussi, pour ceux qui le souhaitent par une vie spirituelle active, du chapelet à la future chapelle.
medium_foot.jpg
La vie chrétienne discrète, mais profonde des parent de la fondatrice de l’association a porté des fruits étonnants. C'est la charité à la manière de Benoit XVI, modeste, mais efficace. A nous d’aller, chacun à notre manière dans la même direction d’activité et de profondeur.

30 11 2007

Un regard vers le ciel



Source des images : Géol-Alp

30 11 2007

Articles d'actualité en temps de guerre de tous contre tous

Après les émeutes de Villiers-le-Bel
Une montée de la violence contre les policiers dans les émeutes. Emeutes urbaines. les pompiers craquent. Des jeunes humiliés.
Bonne vie citoyenne égalitaire et moralisatrice humiliée et furieuse contre l'inégalité crée par le savoir et la culture.
Vers la Guerre Civile . un magistrat craint l'accident mortel qui déclenche des combats généralisés et qu'allez vous faire de nous. la réponse d'un jeune étudiant beur (?) + Débat sur Rue 89.
Chrétiens dans le monde
Paroles de jeunes libanais. Indice de persécution dans le monde (site évangélique) + Observatoire de l'Eglise en Détresse.
Chavez menace l'Eglise.
Vers la guerre mondiale?
Egypte bientôt puissance nucléaire.

Bonheurs citoyens
Ne parlons pas des retraites des députés. Panafieu.
Le gouvernement nounou et ses anti-dépresseurs.
Laïcité de combat. les socialistes retournent au XIXe siècle.
Des moutons qui poussent leur caractère rebelle jusqu’à roter quand on les tond. (au théâtre avec des lycéens). Des moutons citoyens pour apprendre la tolérance.
La trahison réactionnaire d'un groupe engagé. le virage des Rita Mitsouko.
Culture de mort
La Chine vend les corps de ses condamnés à mort. avec ou sans organes greffables. + Le pays de l'avortement forcé. et membre du Planning familial
Tihamo. Dessins. les embryons ont la parole.Un site "catholique" justifie son soutien au planning. . Comment on fait les bébés. La star d'une star. sa soeur handicapée.
Vincent Humbert. instrumentalisé et assassiné. (Témoignage sur le site sosfindevie.org "Mais le nôtre, il ne faut pas le tuer, hein ?". + . + . Le risque de l'utilisation de la dépression )
Les homosexuels. plus contaminés que les autres. Bachelot s'en fout. et promeut le préservatif (pas réellement fiable). Mounty Python homophobes.
Téléthon. Dénonciations croissantes de l'eugénisme du DPI. Un scénariste, la fille d'un viol et une artiste (lors des 90 ans du planning) survivants protestent
L'avortement tue. et l'espagne perquisitionne les cliniques de la mort. Quelle place pour les femmes. blog.
Pas de prédication chrétienne sans images.

Economies et bouts de chandelles.
Théologie du renoncement et de la décroissance. Cavanagh. Agrocarburants facteurs de famine.
Les conséquences financières d'une union libre. (sic).
De l'eau dans les pays pauvres.

Pouvoirs
Google/You Tube censure en Egypte un blog contestataire. Et Yahoo supprime sa boite mail !
La presse vendue aux gouvernements. Subvention à Genève.
Le réseau de communication sécurisé de l'Etat Français se cache sous un nom ésotérique.
Influences
Le Quid assassiné par Wikipédia. danger des petites féodalités incultes et besoin d'argent et de garanties de sérieux. Détournements d'idées
Le titre qui ment. Un immigré transformé en Skinhead. Même pas partiale. Une web tv qui roule pour delanoë. C'est bien fait mais personne ne sait qui paye !!!.
Statistiques
François desouche. entre 4 et 5 000 visiteurs / jour et bien plus face aux émeutes. Salon Beige autour de 6 000
Novopress. hacké.

30 11 2007

Elle s'appelait Anne-Lorraine Schmitt (par Gérard Gachet)

Bien sûr, comme tout le monde, j'avais été choqué et ému dimanche, en entendant à la radio qu'une jeune étudiante en journalisme avait été retrouvée en fin de matinée, agonisante, dans une rame du RER D en gare de Creil, après avoir été frappée de nombreux coups de couteau. Et relativement soulagé d'apprendre, dès le lendemain, que son assassin, blessé au cours de l'agression, avait été arrêté avant de passer aux aveux. Mais le pire, pour moi, restait à venir.

Le pire, je l'ai appris hier après-midi. Le pire, c'est que je connaissais cette jeune fille, que j'avais eu le temps de juger et d'apprécier pendant les deux mois de stage qu'elle fit l'an dernier à Valeurs Actuelles, dont je dirigeais alors la rédaction. Elle s'appelait Anne-Lorraine Schmitt, avait 23 ans, et faisait partie de ces enfants qui semblent n'être nés que pour combler leurs parents de joie et de fierté. Aînée d'une fratrie de cinq garçons et filles, elle avait effectué une année de classe préparatoire à la Maison de la Légion d'Honneur de Saint-Denis avant d'être reçue à l'Institut d'Etudes Politiques de Lille, puis d'intégrer à l'automne 2006 le Celsa, l'excellente école des sciences de l'information et de la communication dépendant de la Sorbonne.

Durant son stage, elle avait frappé toute la rédaction par sa culture générale, sa maturité, son exigence vis-à-vis d'elle-même. Une exigence qui lui venait probablement de sa foi : profondément croyante, Anne-Lorraine s'était fortement engagée dans le mouvement scout. Ce qui ne l'empêchait nullement d'être une jeune fille de son temps, charmante, brillante et appréciée de tous.

Dimanche matin, ses parents l'attendaient sur le quai de la gare d'Orry-la-Ville pour aller en famille à la messe. Un délinquant sexuel récidiviste d'origine turque, déjà condamné en 1996 à cinq ans de prison pour un viol commis sous la menace d'une arme sur la même ligne du RER, aura donc brisé leurs vies en même temps que celle de leur fille. Mais Anne-Lorraine aura été courageuse jusqu'au bout : en se défendant, en empêchant son agresseur de parvenir à ses fins, elle aura réussi à le blesser en retournant son arme contre lui, ce qui devait permettre son arrestation ultérieure.

Article du blog de Gérard Gachet

27 11 2007

Le paradoxe de Louis XVI

Réprimer quelques personnes ou en laisser tuer des milliers.



Face aux premières émeutes de mai 1789, Louis XVI a choisi d’interdire aux force de l’ordre de se servir de leurs armes. Ce texte raconte comment la troupe a commencé par en faire usage, avec succès face à une manifestation rue Saint Antoine, avant d'être privée des moyens de se défendre et de se mutiner en partie lors des journées décisives du 23 juin, du 14 juillet et du 6 octobre.
Le refus de sévir, contre quelques centaines de révoltés a précipité l’Europe dans 25 ans de guerres.

Ce paradoxe est toujours présent de nos jours.

Jusqu'à maintenant, nos collègues se sont fait tirer dessus et n'ont pas riposté. Mais si continue comme cela, nous craignons un drame d'un côté ou de l'autre parce que nos collègues ne se laisseront pas tirer dessus comme ça indéfiniment sans riposter. On va les mettre dans des situations qui vont devenir intenables". (Patrice Ribeiro, secrétaire national du syndicat de police Synergie)

L'impunité et l'absence de sanction de la justice face a des assassins ne peut qu'encourager des vengeances privées et la guerre de tous contre tous

Les consignes de tir actuelles des forces de l’ordre sont très restrictives, et contestées a demi mots par de jeunes militaires. La question des moyens de répondre à la guérilla urbaine anti-française que nous subissions, détaillée dans ce texte, était discuttée en 2005 entre Villepin et Sarkosy, mais surtout analysée dans le détail sur le site de Ludovic Monnerat. Ce Lieutenant Colonel de l’armée suisse, analyste et théoricien de la guerre contemporaine sur Checkpiont-online.ch pose la question de la naissance de révoltés perpétuels, avec leurs rap d’appel à la haine et leurs défis rituels contre l’Etat. Il considère que le conflit est inévitable, avec l’utilisation de défis et de rumeurs d’attaques contre les mosquées pour mettre en route le cycle provocation-répression.
Version augmentée de cette note
Image tirée des « lundis du Figaro » de Caran d’Ache (photo Annales HSC)

26 11 2007

Un très court chemin vers le ciel

Une jeune femme catholique est morte assassinée dans le RER, après s'être courageusement défendue contre celui qui voulait la violer.
Le Salon Beige et Polydamas nous en font le récit.
Ce don du courage au moment essentiel et pour l'essentiel, est très mystérieux. C'est ce que nous demandons en disant "maintenant et à l'heure de notre mort".
Cela nous rappelle aussi que nous ne connaissons pas l'heure du grand bilan de notre vie et que, suivant le livre de la Sagesse, chapitre 4, 16-17
"la jeunesse arrivée si vite à la perfection condamne la longue vieillesse de l'homme injuste.
Ils verront la fin du sage, mais sans comprendre les desseins de Dieu sur lui, ni pourquoi le Seigneur l'a mis en sûreté
."


(Saint Pierre soignant Sainte Agathe)

C'est aussi une occasion de rappeller le souvenir d'autres jeunes filles tuées en défendant leur pureté
Sainte Cécile qui "déclara à son mari Valérien, la nuit de ses noces, qu'un ange veille sur sa virginité, et que seul le baptême permet de voir cet ange. Refusant de sacrifier aux dieux, elle fut condamnée à être décapitée."
Sainte Agathe "Très jeune, elle décide de conserver sa virginité afin d'honorer Dieu. Plus tard, elle repousse les avances du gouverneur de la ville de Catane" et fut martyrisée. (source)
Plus près de nous, le pape Jean-Paul II a en effet canonisé en 1987 une jeune Polonaise, Caroline Kozka, assassinée en 1914 par un soldat russe, en défendant sa virginité" et sainte Maria Goretti qui obtint la conversion de son meurtrier.

en n'oubliant pas tout ce qui peut faire naître des violeurs en série dans notre monde actuel.
Prions pour elle, pour sa famille et aussi pour son assassin

26 11 2007

Dernières lectures dans un monde fou

Paroles de jeunes libanais.
Indice de persécution dans le monde (site évangélique) + Observatoire de l'Eglise en Détresse.
Chavez menace l'Eglise.

Quand l'Etat Québéquois veut changer la foi de l'Eglise sur la famille.
Les associations, un moyen pour l'Etat d'agir masqué.
Des lois sans principes. contre l'instabilité et l'incohérence du législateur.
Blocages universitaires. bataille pour une réformette. pour une jeunesse élevée dans la haine.
Loi de la majorité et respect de la minorité. Une spécificité suisse.

Une critique de la lettre des 138 théologiens musulmans.
Un taggeur trahi par sa signature. 100 000 francs suisses.
Lassalle repentant soumis au lobby homo et Bayrou qui ne veut pas être facho.
La technologie. un moyen de diffuser la foi

Agrocarburants facteurs de famine.
Théologie du renoncement et de la décroissance. Cavanagh.
Ne parlons pas des retraites des députés. Panafieu.

Quand l'Etat perd les données personnelles de ses asujettis.
Contre le téléchargement et la liberté sur internet. Albanel incompétente.
Dangers de la concentration des informations personnelles chez les géants du web.
Même pas partiale. Une web tv qui roule pour delanoë.
La gratuité. un produit d'appel éternel sur Internet.

21 11 2007

Achever Clausewitz et penser à l'apocalypse

Après avoir suivi "la route antique des hommes pervers" d'Oedipe à Job et "vu Satan tomber comme l'éclair", René Girard (site)continue son exploration des "choses cachées depuis le commencement du monde" dans les textes du XIXe siècle et les folies du XXIe.



La Radio en ligne "Canal Académie" diffuse sa conférence à propos d'"Achever Clausewitz". Ce livre analyse le rôle de l"imitation et du duel dans les rapports humains dévelopant une réflexion fascinante sur le fait que les relations humaines sont rendues difficiles par notre difficulté à lire les intentions d'autrui.
Ce qu'il fait ou ne fait pas est lu comme une initiative de sa part, toujours vue de notre point de vue passif. L'enchaînement de nos réactions réciproques poussant souvent ceux qui se ressemblent le plus à se haïr.
Il décrit la "montée aux extrêmes" dans la violence que connaît notre époque. Alors que les rites et les sacrifices antiques détournaient la violence vers des boucs émissaires symboliques, notre époque radicalement post-chrétienne n'a plus le choix qu'entre l'amour extrême et le pardon, ou la violence sans frein.
Les victimes des guerres ne sont plus que des civils, l'ordre même de la nature est troublé par les folies des hommes. Sa réflexion aboutit à un retour au souci des fins dernières.
Il ne s'agit pas d'attendre une apocalypse catastrophique et bouffonne à la Armageddon, (film avec Bruce Willis) mais le retour du Christ (+ site sur les fins dernières)

21 11 2007

Bataille a fronts renversés autour du suicide assisté.

Considérant que le suicide "est l'un des droits de l'homme" l'association suisse "dignitas" vend ses services d'exécution a des clients riches et désespérés.
Ils sont largement rejettés par la société suisse, chassés des appartements par leurs voisins ils en sont réduits à pratiquer leurs meurtres dans des camionettes, au coin des rues.
Même les socialistes leur reprochent "“d’utiliser des personnes gravement malades pour faire pression sur la société“" et de refuser de respecter les lois.
Par contre, en défenseur du libéralisme absolu et du commerce, Christoph Blocher, du parti patriotique suisse UDC refuse de condamner ces activistes.
Sources e-deo et bafweb

21 11 2007

Réinformation du mercredi

Révélation d'une manipulation médiatique
Les images d'un enfant palestinien "Mohammed Al Dura" tué dans les bras de son père devant des caméras de télévision avaient fait le tour du monde et alimenté les débuts de la seconde intifada.
Charles Enderlin, correspondant de France 2 qui les avait diffusées, accusé d'avoir couvert une mise en scène paletinienne avait toujours refusé de montrer publiquement l'enregistrement intégral de ces images.
Leur projection devant la 11e chambre de la cour d'appel de Paris n'a pas permis de prouver que l'enfant avait été blessé ou tué. Source bafweb

L'académie française à l'honneur.
Elle vient d'élire un défenseur passionné du théâtre et de la danse baroque française en la personne de Philippe Beaussant. Fondateur du Centre de Musique Baroque de Versailles et subtil analyste des conséquences du rousseauisme dans son roman Héloïse.
La Radio en ligne "Canal Académie" diffuse une conférence d'un autre académicien, René Girard à propos d'"Achever Clausewitz". Ce livre analyse le rôle de l"imitation et du duel dans les rapports humains et décrit la "montée aux extrêmes" dans la violence que connaît notre époque.

Recul de l'instrumentalisation médicale du corps humain.
Le père de "Dolly", la première brebis clonée renonce aux cellules souches embryonnaires.
Ian Wilmut considère maintenant que la création, puis la destruction d'embryons pour produire des cellules souches est inutile et dangereuse avant même d'être immorale
Il préfère se consacrer à la réutilisation des cellules souches récemment découvertes qui se maintiennent après la naissance dans dans le corps humain.
L'association catholique des infirmières et médecins du docteur Dickès souligne l'importance de son revirement au moment ou Valérie Pécresse, le téléthon et L'Union européenne soutiennent l'institut i-stem du docteur Péchanski, fervent partisan du clonage et de la destruction d'embryons. Source e-deo

Chroniques de Philippe Edmond pour le bulletin de réinformation du mercredi matin sur Radio Courtoisie. écoutable en ligne sur e-deo et novopress

20 11 2007

Nouvelles remises en causes historiques.

Rôle historique de Jérusalem dans l'islam. Les chrétiens d'Orient dans la transmission du savoir antique par les musulmans. L'anti-sémitisme. point commun des nazis et des islamistes. 11 septembre. un vrai attentat contre le Pentagone.
Le féodalisme. facteur de de dynamisme. Eloge des fondations charitables. 1910. Les retraites pour les morts octroyées par la IIIe république. Les guerres de religion. prétexte utilisé pour étendre le rôle de l'Etat. Martyrs de Nagasaki. de la foi à la bombe. Le pardon des boureaux.
Nazisme un fils des lumières. Picpus. charnier des victimes de la guillottine. Dernière lettre de Marie Antoinette. Napoléon exploite l'Europe malgré son frêre. Le vice au bras du crime.
Rosmini. Un penseur catholique pour la liberté. Extraits et liens.Action contre la guerre de 14 de Benoît XV.
De Marx au léninisme
. une réponse au caractère non révolutionnaire des ouvriers. Bela Kun en Hongrie. Confusion politique des années 1930. Guy Môquet. une victime de l'anticommunisme. pour une para-liturgie. Le PCF variations autour de l'alliance avec les nazis 39-40. De l'alliance avec les nazis au mythe antifasciste. blanchissement du PC. Che. Bourdieu critiqué par les intellectuels contemporains. Réforme agraire dans l'Egypte de Nasser.
Interdit de faire mémoire de la popularité de Franco. + site d'histoire syndicale.
Kennedy assassiné. La gauche accuse la droite de sa propre violence. Repentir de la femme de Carlos. et manipulation mitterrandienne contre le FN à Carpentras. + site mouvements terroristes. Saturation migratoire. Le passé pédophie le de "Libération" et de Cohn Bendit.
Bio pouvoir nazi?
Rubens et son atelier. L'artiste doit il être un génie solitaire?. Toutes les chapelles d'un village.Le dodécaphonisme. musique de la guerre de 14.

Girard et l'apocalypse

15 11 2007

Eloge de Philippe Beaussant et des baroqueux

Elu à l'Académie Française, au fauteuil de Jean François Deniau, Philippe Beaussant est l'auteur de plusieurs de mes très bons souvenirs de lecture.



Je lisais Héloïse au bord des lacs de montagne, découvrant un merveilleux entrerrement de première classe de Rousseau, avec un jeune couple jeté des illusions rousseauistes à la violence révolutionnaire, le tout sans avoir l'air d'y toucher.



C'est en rentrant des représentations du théâtre baroque de France ou du Centre de Musique Baroque de Versailles qu'il avait créé que je me passionnais pour ses deux pamphlets : "Vous avez dit Baroque?" en faveur du retour aux modes d'interprétations originelles de la musique et des gestes baroques et "vous avez dit classique" contre le massacre vocal des grandes tragédies à la française et la malscène.



Archives de mon ancien blog : Annales.1 :
Pour le Bourgeois Gentilhomme en Version Originale avec danses et musiques.
Contre la Malscène. et pour des opéras comme l'Isis de Lully et Quinault, une tragédie du refus d'aimer
Tristesse Baroque. et cordes sensibles de la Trauer Ode de Jean Sébastien Bach
La maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles.
Pour les liturgies anciennes en Version Originale, après Marcel Pérès et l'ensemble Organum. et dans les "musiques sacrées contre liturgies anciennes".
Au festival Agapé de Genève, rendez vous de musique ancienne chez les frêres de Saint Jean.



Théâtre Baroque chez les jésuites.
et enfin pour la révolution baroque.

14 11 2007

Le christ crucifié dans les musées

Quand les artistes du moyen âge sculptaient dans les murs de leurs cathédrales un saint, comme une expiation de leurs fautes, ou peignaient un martyr, comme un hommage à sa vertu, … faut-il mépriser ces hommes qui, … faisaient de la sculpture un hymne et d'un tableau une prière ?

Mais j'avoue que sans ces impressions j'ai peine à comprendre les musées. Ce singulier mélange de christianisme et de paganisme, Didon , Vénus entre la Vierge et un saint m'ôtent le sentiment de la grandeur de l'art. …
Tout se borne au plaisir des yeux, aux lois du coloris, à l'heureuse disposition des lignes ; mais l'âme de toutes ces choses est restée à l'Eglise.
C'est comme le chant d'un hymne sacré dans un concert et du Dies irae dans un salon. …



Je ne puis voir le Christ couronné d'épines ou succombant sous la croix livré à l'incidente admiration d'un passant entre une bacchante et une scène d'ivresse, sans croire que sa passion n'est pas finie et que, comme Pilate, les galeries et les musées le présentent encore au peuple des voyageurs en leur disant : Ecce homo.

Texte : Mémoires d'Armand de Melun, image : insecula

13 11 2007

Mistral Maurras



(source de l'image) Maurras.net

13 11 2007

Désenchantement démocratique

Le passage du temps des promesses à celui de leur abandon suscite une prise de distance entre certains blogueurs et leurs partis favoris et les réflexions du colloque d’Europae Gentes sur la suppression des partis politiques. C’est une occasion de réfléchir aux sources révolutionnaires du système représentatif, à ses alternatives et aux limites du domaine du droit et de la justice et de celui de la démocratie. 

 « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient » Attribué à Charles Pasqua

La confiance dans le système représentatif n’est pas à son point le plus haut.

L’UMP crée un observatoire de l’avancement des réformes promises et la tenue des promesses électorales, ce qui risque de se montrer cruel pour le président, critiqué par une vidéo florilège de ses retournements sur l’aile Par ailleurs, deux blogueurs catholiques très actifs reprochent au MPF et à l’UDC suisse de ne pas être à la hauteur de leurs engagements.
La nécessaire réflexion sur les partis et les formes de participation du peuple à son gouvernement s’en trouve relancée,
Europae Gentes réunit un colloque sur « faut il supprimer les partis politiques » le 16 novembre, reprenant le texte de la philosophe Simone Weil et le débat qui avait traversé les sites internet à la suite de sa republication.

La présidence « bling bling » de Nicolas Sarkosy, qui fait de l’usage systématique de l’effet d’annonce et de la répétition publicitaire de son nom comme d’une marque de lessive les fondements de sa popularité ne satisfait pas les espoir de réforme qu’il avait su utiliser.
Cet homme n’est pas seulement un exemple significatif de la démocratie médiatique surbronzée et clinquante à l’image de Tony Blair ou de Berlusconi, il se revendique aussi « 
Gramsciste de droite (article hors ligne) ». Déclarant « le pouvoir se gagne par les idées » il affirmait que face à une certaine presse disant que « Sarkozy fait la guerre aux pauvres » il s’était dit « soit je cède et je ne pourrai plus rien faire, soit j’engage la bataille idéologique, en démontrant que la sécurité est avant tout au service des plus pauvres. Depuis 2002, j’ai donc engagé un combat pour la maîtrise du débat d’idées. »
Ce combat reste cependant essentiellement verbal et symbolique. Sarkozy donnant des satisfactions symboliques et des concessions réelles à la gauche. L’amendement sur les tests ADN permet par exemple de faire crier la gauche au nom d’un
retour du racisme alors même que ces tests rendus facultatifs par le Sénat favoriseront l’immigration par regroupement familial.

Suffisamment engagés et indépendants pour échapper aux mirages de la « people démocratie raisonnable » les média indépendants de la publicité et des actionnaires tels que e-deo ou bafweb ne sont pas totalement dupes de la fidélité à leurs valeurs des partis anti-système.

Adrien de Riedmatten, quittant l’UDC lui reproche des incohérences telles que « se garder de l’immigration de masse, fermer les frontières et, dans le même temps, ne rien faire de concret pour les familles ou la promotion de la culture de la vie. »

Dépassant le simple opportunisme elles sont pour lui le révélateur d’une divergence de fond entre les partis et l’espérance chrétienne. «  l’UDC Valais a connu ces huit dernières un formidable appel d’air en direction de la tendance vieille radicale, nationaliste helvétienne, cléricophage et christophobe. … Le droit naturel et chrétien qui se voulait le principe fondateur des statuts de l’UDC Valais se retrouvait, par un glissement des plus subtils, l’apanage exclusif du Mouvement chrétien conservateur auquel la même UDC voulait bien faire la grâce de se lier par engagement public. Conséquence instinctive de se retournement d’influence, les structures dirigeantes se voyaient discrètement nettoyer de tout ce qui était encore ouvertement chrétien. »

Refusant l’utopie dangereuse d’un monde parfait sur cette terre marquée par le péché, les chrétiens sociaux cherchent toutefois à mettre en place dans la vie concrète les enseignements de l’Evangile « J’ai trouvé dans le christianisme la seule et unique doctrine qui puisse apporter la paix à l’homme sur cette terre et, dans la personne du Christ, de ce Dieu qui, par amour pour nous, S’est fait clouer les bras pour les garder toujours ouverts »

L’attachement à la vérité des relations humaines plus qu’aux logiques de partis incite donc à la prudence « L’idée chrétienne, si elle est patiente, ne se partage ni ne se diminue et surtout pas sur l’autel de quelques trouvailles réactionnaires, aussi courageuses fussent-elle dans ce climat de police de la pensée. L’idée chrétienne est une pensée forte mais une fleur fragile dont il convient de semer la graine en terre favorable pour éviter que les considérations du monde ne viennent à l’étouffer, et cette fleur, une fois crûe, ne serait être mise au fusil des ambitions humaines. »

« Jacques » rédacteur sur « e-deo » éprouve le même malaise devant l’évolution du MPF ; ayant « milité avec foi lors de la campagne présidentielle [pour] la défense de la vie de son commencement à sa fin naturelle, la défense de la famille cellule de base de la société, et l’éducation libre. [sur un programme] à la fois clair et pragmatique. Des solutions concrètes permettaient de mettre sur des idées taxées aujourd’hui d’utopiques des applications à la foi réalisables et peu coûteuses. » il réprouve une alliance (tactique ?) avec l’UMP.

Les promesses trahies et le divorce du peuple et de ses représentants tirent leurs racines historiques dans la nature même de la « démocratie » libérale révolutionnaire.
L’ex-abbé Emmanuel-Joseph Sieyès, l’homme des droits du Tiers Etat et le théoricien de la création de « l’Assemblée Nationale Véritablement Représentative de la très Grande Majorité des Français »
le 17 juin 1789 affirme que «  La France n'est point, ne peut pas être une démocratie »  car  « la très grande pluralité de nos concitoyens n'a ni assez d'instruction, ni assez de loisir, pour vouloir s'occuper directement des lois qui doivent gouverner la France ; ils doivent donc se borner à se nommer des représentants. [et]  renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes immédiatement la loi: donc ils n'ont pas de volonté particulière à imposer. …  S'ils dictoient des volontés, ce ne seroit plus cet état représentatif ; ce seroit un état démocratique. » 

Ancêtre des dénonciateurs du populisme il affirme que « les députés sont à l'Assemblée nationale, non pas pour y annoncer le voeu déjà formé de leurs commettants directs, mais pour y délibérer et y voter librement d'après leur avis actuel, éclairé de toutes les lumières que l'assemblée peut fournir à chacun. »
L’idée représentative est un l’une des
masses de granit qui fonde la conception « républicaine » du pouvoir. Le journaliste Eric Dupin rappelle très justement que « Tout mandat impératif est nul », d’après l’article 27 de la Constitution. En espérant que Nicolas Sarkozy, largement élu sur un programme de droite aura la « sagesse » de trahir ses engagements.

Des modèles alternatifs existent cependant.

Les Etats Généraux qui ont fonctionné en France au XVIe siècle et revendiquaient un contrôle de la monarchie étaient chargés de transmettre à l’arbitrage du Roi, sans les modifier, les cahiers de doléances des différents groupes particuliers de français. Le projet de réforme constitutionnelle de 1969 présenté par de Gaulle reprenait concrètement l’idée d’une représentation du peuple dans ses groupes professionnels.

S’affirmer « Pour de nouveaux Etats-Généraux » comme le fait Alexis Arette dans sa conférence au colloque sur « la suppression des partis politique » d’Europae Gentes n’est pas seulement une nostalgie du passé.

La Suisse , pour sa part a systématisé l’idée du référendum obligatoire ou proposable par une pétition de 100 000 citoyens sur ses six millions de citoyens. Ceux-ci permettent de poser et de résoudre les grandes questions politiques, immigration, environnement ou suppression des notes à l’école, ce qui apaise relativement la vie politique de ce pays et contourne la confiscation du débat démocratique par les sondages et une élite de fabricants de pensée.

Ce regard du peuple sur ses élus force 85% des candidats suisses à répondre aux questions très précises sur l’âge de la retraite, les bourses des étudiants ou l’avortement du site smart vote, ce qui a permis 850 000 consultations de citoyens recherchant le candidat le plus proche d’eux. D’autres candidats dialoguent directement avec leurs électeurs sur un site de la Télévision Suisse Romande.

Dans la démocratie suisse les candidats prennent des positions publiques sur les sujets les plus soigneusement éludées en France.

L’objection faite à la démocratie directe qui veut qu’elle ne puisse pas organiser facilement des consultations multiples sur des sujets complexes peut largement être contournée par les nouvelles technologies. Le site « perspective suisse », monté par des petits jeunes tombés de leur berceau dans un ordinateur, montre une large consultation d’internautes, assez représentatifs des citoyens, sur des sujets à la fois précis et variés.

Démission réticence ou retrait devant les partis politiques de la part de militants ne sont cependant pas seulement dus à son fonctionnement imparfait.
Adrien de Riedmatten souligne la différence entre démocraties proches et globalisées « Qu’un peuple libre, dans une communauté distinctement restreinte, dans le cadre de la commune par exemple, s’exprime directement sur ce qu’il connaît, possède et comprend, rien n’est plus juste, mais qu’on en vienne à diviniser la volonté populaire et à recouvrir de la pourpre sacrée l’expression médiocre d’une populace jouée, dupée, terrorisée, appâtée ou séduite, qui se prend pour Dieu pour avoir un jour voté sa mort, cela dépasse les bornes du supportable. »

Le parti ou la souveraineté du peuple exigent de faire semblant de leur accorder une confiance absolue, ce qui n’est pas possible pour qui il ne faut rendre à César que ce qui lui appartient et pour ceux qui savent que la loi absolue de la majorité numérique méconnaît comme le disait Pie XI à propos du Nazisme « le fait fondamental, que l'homme, en tant que personne, possède des droits qu'il tient de Dieu et qui doivent demeurer vis-à-vis de la collectivité hors de toute atteinte qui tendrait à les nier, à les abolir ou à les négliger". »

10 11 2007

Quelques bons articles récents

Le complexe du sauveteur d'enfants pauvres.
Pourquoi les Etats Unis veulent ils faire la paix en Terre Sainte.
La paix Israëlo-Egyptienne de 1979. L'enseignement de la haine anti juive reste en place. Critque des accords d'Oslo.
La france accusée faussement d'avoir laissé ses mines en Algerie.
Baisse du nombre de morts en Irak pour les US
Sarkozy a participé (?) à un incubateur de jeunes talents franco-américains.
Les élites US font elles partie d'un complot mondialiste. Bilderberg.
Pologne catholique et sociale après la victoire de Droit et Justice. (+ partis polonais) Pologne conservatrice et pour la liberté d'entreprise.

Impossible de critiquer le laïcisme pour un aumônier militaire croate.
Le conseil de l'Europe s'immisce dans la querelle darwiniste.
Les mots interdits de l'immigration. la gauche n'en parle pas.
L'Etat ne veut pas payer les pots cassés des émeutes de 2005.
L'Union européenne est elle une démocratie participative? Questions convenues.
Désenchantement démocratique face à l'UDC et au MPF.
Intellectuels contre l'islamisme et pour Ayaan Hirsi Ali.

La télévision rend les enfants violents.
Progrès de la génétique, ADN et renouveau du racisme.
Contraception cancérigène.
Un maire impose une fresque blasphématoire à une Eglise.
Une Eglise protestante condamnée pour une manifestation anti homosexualité.
Lettre des théologiens musulmans. commentaires PISAI.Des théologiens musulmans parlent aux chrétiens. La paix des fourbes? .

Prix Nobel de la sincérité et de la conviction contre la vérité. Une stratégie de la peur. La justice britannique considère Al Gore comme un militant partial.
Le lac Tchad indicateur du climat mondial. relative fraîcheur stabilisée.
Synthèse des arguments anti réchauffement. et remise en cause des mesures de l'augmentation du CO 2. Une erreur statistique en crosse de Hockey.

Pauvreté et solitude. en lien.
La hausse des prix des produits nécessaires.
Explosion de la prostitution. plus que l'esclavage des noirs. .

Wikipédia n'est pas condamnée pour diffamation.
Google profite de son avance dans le domaine de la numérisation du patrimoine.
Un site anti-islamiste bénévole interrompu par des menaces.
Puce RFID à l'hôpital. Les malades traçabilisés.
Base élèves. les élèves fichés.
Parodie de critique antiraciste d'un historien de l'art.
Transformer le respect du code électoral en vertu médiatique...
Internet critiqué au nom de la culture.
Contrainte communiste sur la presse française. Le syndicat du Livre. . .

07 11 2007

La gauche reprend l’université en Otage, Sarkozy cèdera t’il de nouveau ?

Valérie Pécresse se dit « très attentive » au début de grogne des étudiants.
De Rennes II à Tours ou Perpignan, huit universités sont déjà paralysées.

Au centre universitaire de Tolbiac à Paris, une « assemblées générale » de 800 personnes sur les 11 000 étudiants du centre a trouvé 650 voix pour la grêve
Cette très faible minorité a des revendications qui sont loin d’être seulement universitaires : elle a voté, outre la solidarité avec les cheminots et les sans-papiers, la gratuité des transports et de la santé
Le site anarchiste Indymédia annonce les Assemblées Générales, et programme des blocages tels que celui de Paris IV porte de Clignancourt pour ce mercredi matin par exemple.
Les marxistes de Bellaciao rappellent qu’il faut « empêcher toute AG d’anti-grèviste » et L’UNEF, Union nationale des Etudiants de France s’associe au mouvement. Elle va organiser des assemblées générales dans toutes les universités de France d'ici au 20 novembre.

En 2006 le mécontentement des étudiants privés de cours s’était manifesté par de nombreux sites internet. Cette contre-mobilisation, avait fait passer l’UNEF de 50 à 20% des sièges aux élections étudiantes.
Le site e-deo montrait récemment que les violences de l'UNEF contre ces élections ont été peu sanctionnées.
Les journalistes continuent pourtant à donner la parole à ces minorités activistes et dépourvues de militants de base selon unef-véritas. Cette collusion avec les média n’avait pas échappé à Nicolas Sarkozy.
Pendant la crise du CPE, c’est lui qui a téléphone à Bruno Julliard, très proche des socialistes et porte parole de l’UNEF pour lui dire qu’il se désolidarisait du gouvernement, privant ainsi son rival Dominique de Villepin du prestige d’une victoire contre les manifestants.
Nicolas Sarkozy aura-t-il comme président la fermeté qui lui a manque comme ministre de l’intérieur ?

Archive : Les internautes luttent contre les bloqueurs de facs anti-CPE en 2006

Administration